Strip-Tease
8.2
Strip-Tease

Émission TV France 3, RTBF, RTBF, RTBF (1985)

Voir la série

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes sur notre société. Aah les a priori !


Je viens de terminer un visionnage de 45 heures d'émissions. Et je n'ai pas tout ! J'avais commencé à choper cette oeuvre il y a quelques années quand Megaupload a fermé, je n'ai alors plus retrouvé toutes les émissions, car celui qui avait mis cela à disposition sur MU avait TOUT ! Quel dommage ! J'espère qu'un jour il aura le courage de tout remettre.


"Strip-tease", c'est avant tout le regard sur notre société. Sans discrimination. Les immigrants, les autochtones, les pauvres, les riches, les croyants, les non croyants, les politiciens, les ouvriers, les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes, ... Tout le monde y passe pour notre plus grand bonheur. J'avoue avoir une prédilection pour les gens d'un statut social moins élevé. Les riches peuvent se révéler intéressants aussi, parce qu'ils sont cons comme tout le monde, l'intelligence ça ne s'achète pas, mais disons que c'est un peu plus attendu. Alors que les pauvres, ce qui étonne, c'est qu'à chaque fois on évite le misérabilisme habituel. En fait, chaque réalisateur parvient à brosser le portrait de quelqu'un et de nous tisser son univers, avec des adjuvants et des opposants. Donc pas de misérabilisme. D'ailleurs ce n’est pas entièrement triste. Le surréalisme de certaines situations aident à rire, c'est sûr, mais les personnages filmés eux-mêmes se mettent à rire. Parce qu'il ne faut pas croire que les pauvres sont malheureux toute la journée. Ils ont leurs loisirs aussi. Ils font des bêtises aussi. Être pauvre n'empêche pas d'être un sale con non plus.


L'on pourrait penser que le regard porté sur ces gens est moqueur. Peut-être un peu. Mais sans tomber dans une forme de sectarisme, de racisme, de discrimination. On rigole parce que tout le monde est con. Et puis les gens qui se font filmer le veulent bien. Parfois ce sont eux qui l'ont demandé. Et puis ce n'est pas méchant. Le but n'est pas de lancer un pavé. C'est une gentille taquinerie.


Je crois que l'un des derniers épisodes vus qui m'a le plus marqué, c'est celui d'un patron d'une usine textile qui se fait virer par ses employées qu'il maltraitait ; par la suite il retrouve un poste similaire mais dans un pays du Maghreb où les employées n'osent pas se rebeller. La fin de cet épisode choque car on y voit ce monstre qui, au bout de 1 h de ses frasques déclare tout souriant, après avoir consulté les résultats de son business, qu'il est riche ! Riche et heureux alors qu'il agit comme une vraie pourriture avec ses employées qu'il vire sans le moindre état d'âme ; pire, qu'il humilie et rabaisse pire que des animaux (elles se laissent faire car elles ont besoin de ce job).


Il y a bien quelques épisodes qui fonctionnent moins bien, où le sujet semble moins maîtrisé, moins abouti ; c'est-à-dire que certains manquent de matière. Mais d'autres par contre sont incroyablement riches. Au point de tourner sur internet en partie sans qu'on sache que ça fait partie de cette émission.


Bref, "Strip tease", c'est une grosse série de docu qui demande beaucoup de temps mais qui apporte beaucoup de plaisir. Un plaisir triste car mine de rien, on se rend compte que notre société est bel et bien pourrie. mais mieux vaut en rire qu'en pleurer.

Fatpooper
10
Écrit par

Créée

le 22 févr. 2014

Critique lue 5.9K fois

116 j'aime

45 commentaires

Fatpooper

Écrit par

Critique lue 5.9K fois

116
45

D'autres avis sur Strip-Tease

Strip-Tease
doc_ki
10

En avance sur son temps .. culte

Jean Libon et Marco Lamensch vont nous pondre en 1985 certainement le programme le plus innovateur et en avance sur son temps. Rentrer dans l'intimité des gens comme si la camera n'existait pas.....

le 18 avr. 2020

19 j'aime

7

Strip-Tease
Kaptain-Kharma
9

Recherche vérité désespérément*

Mon premier Strip-Tease ("phrasing !") a surement été Recherche bergère désespérément. Un épisode fleuve (contrairement à la majorité des épisodes de 15 minutes) qui choque, apitoie, attriste, fait...

le 13 nov. 2016

12 j'aime

4

Strip-Tease
Johndeuf
7

Ce soir là...

Quand j'étais gosse, je n'avais pas de chat, mais j'avais une épée en bois, un arc à flèches, un déguisement de Batman et une game boy. Par la suite j'ai eu plein de trucs (je pourrais vous faire une...

le 27 févr. 2020

9 j'aime

2

Du même critique

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

le 3 janv. 2016

122 j'aime

35

Strip-Tease
Fatpooper
10

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

le 22 févr. 2014

116 j'aime

45

Taxi Driver
Fatpooper
5

Critique de Taxi Driver par Fatpooper

La première fois que j'ai vu ce film, j'avais 17ans et je n'avais pas accroché. C'était trop lent et surtout j'étais déçu que le mowhak de Travis n'apparaisse que 10 mn avant la fin. J'avoue...

le 16 janv. 2011

104 j'aime

55