Couverture Batman : Année Un

Batman : Année Un

(1987)

Batman: Year One

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 8
  2. 1
  3. 5
  4. 13
  5. 53
  6. 186
  7. 846
  8. 2021
  9. 1352
  10. 432
  • 4.9K
  • 660
  • 1.6K
  • 55

Bruce Wayne revient à Gotham City, après le meurtre de ses parents. Il retrouve une ville irrespirable, violente et gangrenée par la corruption.

Match des critiques
les meilleurs avis
Batman : Année Un
VS
Le socle sur lequel on bâtit des légendes

Après son "Batman-opéra" nommé "The Dark Knight Returns" (TDKR, pour les intimes), Frank Miller fut considéré comme un authentique génie, à raison. Le Chevalier Noir, en perte de vitesse depuis des années, était tout simplement ressuscité et était instantanément devenu une icône de la mythologie urbaine. A présent sombre, complexe et suffisamment mature pour intéresser les adultes, l'univers de Batman était prêt à entrer dans le nouvel âge de DC Comics: "l'âge moderne", en grosse partie...

26 25
Qui est le héros?

Est la question qui lancine à la lecture de ce récit. Vous l'aurez compris un Gordon trop mis en avant m'a un peu dérangé, pourtant, Batman a droit lui aussi de temps en temps de devenir narrateur. L'équilibre est donc bancal, Gordon en a trop, ses simagrées entre sa femme et sa presque maitresse n'avaient pas vraiment leur place ici. En face pour Batman, il aurait fallu soit tout (Batman construit son costume et ses gadgets, la quasi-absence d'Alfred est également regrettable) soit rien... Lire la critique de Batman : Année Un

1 4

PostsBatman : Année Un

Critiques : avis d'internautes (80)

Batman : Année Un
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Gordon : année Un

Dans le cadre d'un énième reboot de son univers éditorial, DC Comics relance l'ensemble de ses personnages, dont l'emblématique homme chauve souris, qui vient de gagner des galons supplémentaires de prestige avec The Dark Knight Returns. Qui de mieux pour pour orchestrer ce renouveau que... Lire l'avis à propos de Batman : Année Un

55 31
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·
Nouveau départ

Le lieutenant Jim Gordon est déprimé. Il arrive à Gotham City où il a été muté à cause d'une erreur commise par le passé. La ville est pourrie jusqu'à la moelle, des flics corrompus aux élites qui ne pensent qu'à s'en mettre plein les poches. Gordon essaye de rester dans le droit chemin, mais il n'est pas de taille à lutter seul contre ces déviances ; l'assistant du Procureur, Harvey Dent, n'est... Lire l'avis à propos de Batman : Année Un

19 9
Avatar PFloyd
8
PFloyd ·
c'est beau mais c'est pas neuf

Évidemment, je ne m'attendais pas à une révolution sur l'histoire de Batman : on la connait tous, l'arrivée d'une licorne pour expliquer la psychologie du personnage était donc assez peu probable. mais à force d'entendre tant de bien sur l'originalité de cette version, sa vision nouvelle et son approche inédite, j'espérais vraiment être surprise. et il n'en a rien été. quelques clins d’œil... Lire la critique de Batman : Année Un

4 1
Avatar baci
5
baci ·
Découverte
Au commencement furent les larmes d'un enfant.

Fort du succès de son "Dark Knight returns" et de son travail sur "Daredevil", Frank Miller se voit offrir par DC Comics l'opportunité de raconter les origines du chevalier noir. Avec l'aide des superbes planches de David Mazzucchelli, il va livrer ce qui va devenir la contribution la plus importante à l'univers de Batman (avec le "Killing Joke" de Bolland et Moore), magistral retour aux sources... Lire l'avis à propos de Batman : Année Un

13
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Year One : la Transfiguration de Bruce Wayne

Alors qu'au cinéma sortait le premier Batman de Tim Burton, USA Comics rééditait les histoires majeures de Batman. Après avoir traumatisé le jeune garçon de 13 ans que j'étais avec l'excellent Killing Joke d'Alan Moore, voici qu'en deux volumes sortait dans les kiosques Year One, appelé alors Vengeance Oblige, une des plus sombres histoires de Batman traitant de sa genèse. Frank Miller était... Lire l'avis à propos de Batman : Année Un

12
Avatar toma_uberwenig
10
toma_uberwenig ·
Toutes les critiques du comics Batman : Année Un (80)
Vous pourriez également aimer...