Une lecture tord-boyaux

Avis sur Carnet de santé foireuse

Avatar Melopee
Critique publiée par le

Ce roman graphique de plus de 350 pages, c'est mon compagnon qui l'a lu en premier. Intrigué par le sujet, il l'a dévoré en une après-midi, captivé par le déroulé ahurissant de cette expérience autobiographique.

C'est que ce formé carré en impose avec ses dessins bigarrés qui tantôt manquent ou explosent de couleurs. Pozla rend compte de problèmes qui touchent à l'intime : des douleurs aiguës qui affectent les intestins. le diagnostic tarde à être posé et c'est pourtant la maladie de Crohn qui l'enserre depuis l'enfance.

Ce carnet d'esquisses est d'abord un défouloir pour tromper l'ennui et la douleur. Alors qu'il doit finalement être opéré, coupé de sa femme et de sa petite fille, c'est par les crayons qu'il expose tout l'éventail de ses ressentis. Et on peut dire qu'il en a gros sur la patate le Pozla ! Car de mythomane (jusque là ses douleurs étaient attribuées à la fatigue ou au stress), il passe au stade de patient quasi en bout de piste.

Il y a une vraie justesse dans le ton ! Les anecdotes entre hôpital et vie quotidienne rendent l'ensemble extrêmement vif et cinglant. Il n'épargne pas le lecteur comme lui ne l'a pas été. Et quelque part, on ne peut que le remercier !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 221 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Melopee Carnet de santé foireuse