Couverture Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

(2014)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 2
  2. 3
  3. 10
  4. 20
  5. 63
  6. 198
  7. 722
  8. 1476
  9. 767
  10. 288
  • 3.5K
  • 580
  • 682
  • 18

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir.

Match des critiques
les meilleurs avis
Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1
VS
quand le temps n'atteint pas les convictions !

"Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots, vous avez sacrifié la planète, affamé le Tiers-Monde ! En 80 ans, vous avez fait disparaître la quasi-totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé les ressources, bouffé tous les poissons ! Il y a 50 milliards de poulets élevés en batterie chaque année dans le monde, et les gens crèvent de faim ! Historiquement, vous.... Vous êtes la pire génération de l'histoire de l'humanité !" Des personnages excellents, un rythme soutenu, un graphisme...

16 7
Bande de gamins !

Cela fait un bout de temps que je suis curieux de lire cette BD. Je tombe souvent sur la couverture en librairie ou sur le site, et ça m'interpelle. Le dessin est globalement bon. Pas un genre que j'affectionne, mais il faut bien admettre qu'il y a de jolis plans, un body language très expressif, des décors bien travaillés (d'après photo, visiblement). Le découpage n'est pas toujours très pertinent, on sent bien la volonté de faire des plans qui en jettent, qui marquent, sans pour... Lire l'avis à propos de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

9 4

Critiques : avis d'internautes (64)

Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Ceux qui restent - Les Vieux... par Kab

Quand un vieux syndicaliste à la retraite apprend à la mort de sa femme que cette dernière à eu une aventure avec son patron ça donne quoi ? Ca donne un bon petit polar du troisième âge, très drôle, avec des dialogues aux petits oignons. Les vieux fourneaux, c'est mon coup de coeur de la semaine. J'ai adoré suivre ces trois petits vieux (celui qui part tué son ancien boss et ses deux amis tout... Lire la critique de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

5
Avatar Kab
9
Kab ·
Découverte
La pire génération de l'histoire de l'humanité

Je ne suis pas forcement un adorateur des scénarios de Lupano. Il fait partie de ces scénaristes qui m'enchantent autant qu'ils me déçoivent. Donc se lancer sur une de ses séries , c'est toujours un risque d'autant plus quand celle-ci est prévue sur plusieurs tomes. Et pourtant, je me suis fait happer dès les premières pages. "Les Vieux fourneaux" est un condensé d'humour, d'amour et... Lire l'avis à propos de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

39 2
Avatar Stephane Gallais
8
Stephane Gallais ·
Une oeuvre alliant qualité d'auteur et lecture fluide pour grand public

Du rattrapage poussé par l'actualité cinématographique du film éponyme. Je découvre deux nouveaux auteurs que j'avais snobé en librairie. Ce premier opus a gagné plusieurs prix dont l'album de l'année et je dois dire qu'il mérite ses lauriers. "Les Vieux fourneaux" est au départ une intrigue bien troussée, des personnages habités, un dessin virtuose, efficace avec une mise en scène... Lire la critique de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

11 4
Avatar Seemleo
9
Seemleo ·
Papy fait de la résistance

A la base, je ne suis pas fan des œuvres trop engagées. Elles donnent souvent bien plus l'impression de lire un tract politique vous urgeant de rejoindre leur mouvement parce qu'il est mieux que les autres, plus responsable, tout ça tout ça... Mais les vieux fourneaux nous offre une vision tellement humaine à travers la narration que les défauts s'estompent. Le tout est drôlissime,... Lire la critique de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

9
Avatar Spider-Jojo
9
Spider-Jojo ·
Les papys font de la résistance

Le scénariste Wilfrid Lupano est l’une des valeurs montantes de la BD actuelle. L’année passée, il avait déjà marqué les esprits avec "Le singe de Hartlepool", une féroce satire historique sur un singe que des villageois anglais complètement idiots prennent pour un soldat français au début du 19ème siècle. Avec "Les Vieux Fourneaux", Lupano s’illustre dans un tout autre registre: la comédie... Lire la critique de Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

10
Avatar matvano
8
matvano ·
Toutes les critiques de la BD Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1 (64)
Vous pourriez également aimer...