Cela fait un bout de temps que je suis curieux de lire cette BD. Je tombe souvent sur la couverture en librairie ou sur le site, et ça m'interpelle.


Le dessin est globalement bon. Pas un genre que j'affectionne, mais il faut bien admettre qu'il y a de jolis plans, un body language très expressif, des décors bien travaillés (d'après photo, visiblement). Le découpage n'est pas toujours très pertinent, on sent bien la volonté de faire des plans qui en jettent, qui marquent, sans pour autant penser au sens de celui-ci ; la caméra tourne donc beaucoup, c'est souvent dynamique pour pas grand chose. J'apprécie les couleurs, simples, sans effets superflus.


Le scénario m'a grandement déçu. Traiter des vieillards, c'est une bonne idée, surtout si on fait remarquer qu'ils ne sont pas différents des jeune,s qu'ils ont encore leurs pulsions, leurs désirs, leurs manies, leurs espoirs. En revanche, ce qui est dommage, c'est d'oublier de rappeler que ce sont des vieux. Ben oui, au final, malgré tous les souvenirs, malgré les gueules ridées, le sentiment d'anachronisme, le fait que ce soient des vieux n'est pas tellement exploité. Où sont les problèmes de prostates, les bande-mous, la sénilité ?


Et puis le tout manque furieusement de caractère. C'est gentil, c'est tendre alors que ça aurait pu parti dans un truc vachement plus rock'n roll. Au niveau narratif surtout. Parce qu'il ne se passe pas grand chose : chacun y va de sa petite anecdote, parfois sous forme de flashback, parfois juste raconté au travers de phylactères, puis ils se marrent beaucoup, en rappelant bien que ce qu'ils vivent est drôle... mais il ne se passe rien ! Pas de conflits, pas 'obstacles véritables pour gêner cette quête complètement folle. C'est donc pauvre. Il reste quelques situations amusantes, on sourit donc quelque peu mais... est-ce que ça valait vraiment la peine de lire jusqu'au bout ?


Bref, premier tome pas convaincant malgré quelques qualités graphiques indéniables.

Fatpooper
5
Écrit par

Créée

le 1 févr. 2016

Critique lue 2.7K fois

13 j'aime

4 commentaires

Fatpooper

Écrit par

Critique lue 2.7K fois

13
4

D'autres avis sur Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1

Ceux qui restent - Les Vieux Fourneaux, tome 1
hedgehog
9

quand le temps n'atteint pas les convictions !

"Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots, vous avez sacrifié la planète, affamé le Tiers-Monde ! En 80 ans, vous avez fait disparaître la quasi-totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé...

le 16 janv. 2015

17 j'aime

7

Du même critique

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

le 3 janv. 2016

121 j'aime

35

Strip-Tease
Fatpooper
10

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

le 22 févr. 2014

116 j'aime

45

Taxi Driver
Fatpooper
5

Critique de Taxi Driver par Fatpooper

La première fois que j'ai vu ce film, j'avais 17ans et je n'avais pas accroché. C'était trop lent et surtout j'étais déçu que le mowhak de Travis n'apparaisse que 10 mn avant la fin. J'avoue...

le 16 janv. 2011

103 j'aime

55