Couverture Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

12345678910
Quand ?
6.2
  1. 67
  2. 66
  3. 136
  4. 288
  5. 782
  6. 1595
  7. 1633
  8. 799
  9. 241
  10. 151
  • 5.8K
  • 65
  • 131
  • 6
  • BD franco-belge

    de
  • 1992 (France)

Avec sa mèche blonde dressée sur la tête, Titeuf est un petit garçon de dix ans plein de curiosité, d'effronterie et surtout de naïveté.

Match des critiques
les meilleurs avis
Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1
VS
Critique des 6 premiers albums par Thobias.

C'est vrai que l'humour fonctionne bien et que certaines situations et idées sont vraiment bien trouvées (je me souviens en particulier du manteau en vison de la mère découpé pour en faire des poils pubiens, des chaussettes confondues avec des capotes et dans lesquelles Titeuf fait des trous pour avoir un petit frère). Mais c'est très inégal d'un album à l'autre ou même d'une histoire à l'autre et à plusieurs moments je me suis ennuyé. Le dessin n'est pas très travaillé mais je n'ai jamais...

Je peux boire pour oublier.

Il faudrait tout de même remarquer que le succès de cette série se base un peu sur un malentendu. Cette première BD, c'est pour adultes, c'est indéniable. Elle raconte la découverte crue et hors des clous par les chers petits enfants des choses des adultes, et principalement du cul, du cul, du cul. C'est pour ça que j'aimais Titeuf, étant collégien : le lire constituait une délicieuse transgression. Pensez si le charme a disparu depuis longtemps. Le Titeuf "témoin de la société" apparaît... Lire l'avis à propos de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

7 2

Critiques : avis d'internautes (12)

Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
C'est pô top...

J'ai lu Titeuf, en long, large, travers et profondeur, il me semble bien avoir lu tous les tomes, par fainéantise de m'ennuyer plus qu'autre chose. Ce n'est pas effroyable, ça se lit, c'est vaguement distrayant, mais le registre de gags reste malgré tout extrêment pauvre. Le premier tome avait le mérite d'amener quelque chose de nouveau sur la scène du neuvième art. Un personnage censé incarner... Lire la critique de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

44 11
Avatar Hypérion
5
Hypérion ·
Tchô, intégrité cruelle !

Obsédé, naïf, décalé, Titeuf est plutôt sympa jusqu'au tome 6, à partir duquel Zep a dit "tchô, créativité cruelle" pour se consacrer à du du re-hash d'anciennes vannes, des dessins-animés dégueulasses et des verres à moutardes. Lire l'avis à propos de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

6 1
Avatar Philantroll
6
Philantroll ·
Tchô sacré titeuf

J'ai toujours eu comme principe de partir d'un cas particulier pour en arriver au général (et ce n'est pas Sheridan), donc je me suis lancé dans la grande Odyssée (et ce n'est pas celle d'Ulysse). Quand j'étais ado , Titeuf était un vrai phénomène, et je ne m'y suis jamais vraiment intéressé. Donc, j'ai décidé de m'y mettre, et j'ai découvert que le sempiternel amoureux de Nadia était plutôt... Lire la critique de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

1
Avatar spassiba88
6
spassiba88 ·
Découverte
Titeuf, ce sale gosse qu'on aime !

Jusqu'aux 6-7 premiers tomes, sans être LE chef d'oeuvre absolu, Titeuf s'en sort plus qu'honorablement : on s'identifie tous à quelques situations. Le côté noir et blanc, le graphisme qui se cherche, rajoutent une touche au côté "old school", bigrement attachant. Dommage que la série prenne un tournant beaucoup plus politiquement correct par la suite. C'est pô juste... Lire la critique de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

2
Avatar mesmer
7
mesmer ·
Critique de Dieu, le sexe et les bretelles -... par fabselenators

Ah titeuf un de mes héros de bd que j'adore je loupe jamais une de ses bd des que une sorte je saute dessus. Sauf que je n'avais jamais lu le 1er tome avant. Et les dessins etait en noir et blanc ca gêne pas trop mais pas contre les histoire sont plutôt moyenne on ne rigole pratiquement pas on sourit quelque fois . Je pense que si j'avais lu cette bd avant de connaître titeuf... Lire la critique de Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1

Avatar fabselenators
5
fabselenators ·
Toutes les critiques de la BD Dieu, le sexe et les bretelles - Titeuf, tome 1 (12)