Couverture Elektra

Elektra

(1989)

Elektra : Assassin

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 2
  3. 0
  4. 4
  5. 3
  6. 22
  7. 46
  8. 58
  9. 38
  10. 20
  • 193
  • 31
  • 136
  • 1

Elle est insaisissable. Elle est implacable et sans pitié. Elle est plus rapide avec son sabre qu'une armée d'agents surentraînés. Qui est-elle ? Certains l'appellent Elektra. Une tueuse à gage, une ninja aux pouvoirs surhumains dont la structure du cerveau semble avoir été modifiée par un...

Critiques : avis d'internautes (6)

Elektra
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Elektra par Sydius

Je continue mes pérégrinations dans l'univers de Daredevil orchestré par Frank Miller. Et je le trouve de plus en solide et maitrisé. Et intéressant (oui parce que c'est l'essentiel au final !). On suit dans cet arc les pérégrinations de l'amour (un des amours à ce que j'ai compris) de Matt Murdock, Elektra (tout était déjà dans le titre en fait !). Encore une fois Miller maitrise de bout en...

7
Avatar Sydius
9
·
Lait, batteur à oeufs et mayonnaise

Ce tome regroupe les 8 épisodes de la minisérie initialement parue en 1986/1987. Quelque part dans un asile de San Conception, un pays d'Amérique du Sud, une jeune femme subit l'incarcération primitive réservée aux malades mentaux tout en examinant ses bulles de souvenirs. Elle se souvient quand elle était le ventre de sa mère, de la mort de sa mère, de sa tentative de suicide, de ses... Lire la critique de Elektra

1
Avatar Presence
10
Presence ·
Critique de Elektra par arnonaud

J'avais déjà adoré la collaboration de Sienkiewicz et Miller sur Daredevil Love & War qui est un pur chef-d’œuvre, donc c'est avec une assez grande joie que je me suis jeté sur cet album étrangement jamais réédité par Panini (les noms sur la couverture ne sont pas vendeurs ? Les gens sont si hermétiques que ça au génie graphique de Sienkiewicz ?). Alors attention : cet album n'est pas aussi... Lire la critique de Elektra

4 2
Avatar arnonaud
9
arnonaud ·
Découverte
De la mythologie

Elektra Assassin fait partie de la période faste et furieuse de Miller qui va de Ronin en 83 aux balbutiements de Sin City en 93, en passant par The Dark Knight Returns et Daredevil Born again. Une période folle pendant laquelle Miller, habité par le génie, devait avoir des allures de grand messie. Elektra Assassin illustre bien son état: déstructuré, mystique voire mythologique,... Lire la critique de Elektra

1
Avatar Hellzed
8
Hellzed ·
Elektrik girl !

Après avoir parcouru pas mal d'oeuvres "majeures" de Miller scénariste, je me devais de passer par ce récit. J'ai découvert le personnage d'Elektra dans Daredevil. Pour ma part, je trouve le graphisme de Sienkiewicz complètement taré ! Ca devait être juste immense pour l'époque ou c'est sorti, perso j'adore. Le scénario est très intéressant, bien qu'assez simple finalement, mais c'est les... Lire la critique de Elektra

1
Avatar WillRuchaud
9
WillRuchaud ·
Toutes les critiques du comics Elektra (6)
Vous pourriez également aimer...