Avis sur

Kamui-Den par floflow

Avatar floflow
Critique publiée par le (modifiée le )

Cette critique est une critique tome par tome. Elle sera donc actualisée lorsque j'aurais lu les tomes 3 et 4. Je la commence maintenant car j'avais écrit un avis pour le tome 2 dans ma liste "Lu en 2014" , mais j'avais pas assez de place.

Ma note tome par tome :
Tome 1 : 9
Tome 2 : 10
Tome 3 : 9

T1 : Lisez Kamui Den : c'est un putain de bon manga ! (et en plus y a une étiquette « manga culte » sur la cover, donc c'est une raison suffisante de vouloir le lire) Mais que dire dessus ? Kamui Den est excellent, déjà, car on a une réelle empathie et un attachement pour ces héros, qui veulent devenir fort, et on est instantanément plongé dans cette histoire explorant magnifiquement la société du Japon au 17ème siècle. La lecture de l'ouvrage est véritablement passionnante, chaque personnage tient son importance (donc faites attention avec les 200 noms japonais qu'on vous donne, il faut tous les retenir) , on vit totalement les événements avec eux, chaque situation étant un réel délice à suivre, on est toujours surpris par où l'histoire va nous mener. Ce premier tome offre aussi son lot de scènes fortes, qui transparaissent bien malgré les dessins oldschool, ces moments peuvent être vraiment dures, on a parfois envie de faire une dépression, tant on voit des personnages mourir de manières horribles dans certains chapitres. Mais ça ajoute à toute cette empathie que l'on a pour les personnages, qui s'en prennent vraiment plein la tronche, notamment lorsque l'on ressent la misère des paysans. Question dessin, c'est plutôt en dessous de ce que j'ai pu lire datant des années 60, avec parfois un petit côté maladroit, et malheureusement, un faux raccord entre deux cases. Après, c'est pas non plus moche à ce point, on a de jolis plans sur la natures, la narration est excellente, elle exprime vraiment bien ces scènes fortes dont je vous parlais plut tôt (il suffit de voir la fin du chapitre 6, qui met complètement sur le cul) et nous montre vraiment toutes les facettes de cette société, notamment en ajoutant parfois des gros pavés explicatifs entre 2 cases (au final, vous avez tellement de connaissances que vous pouvez faire une conférence sur le sujet sans problème après l'avoir lu.). Au début ça peut paraître rebutant, mais finalement, on est tellement dans le manga, que ça ne gène pas vraiment l'immersion. Bon, par contre, c'est un pavé de 1500 pages, dont chaque tome coûte en plus 35€ (quoique pour une telle pagination, c'est pas un si mauvais prix) , donc le mieux c'est de l'emprunter, à quelqu'un, à la bibliothèque, peu importe, puisque ce manga est un putain de monument et que tout le monde devrait le lire.

T2 : Ce second volume est encore une fois d'une richesse impressionnante, et également d'une grande qualité. On continue d'en apprendre toujours plus sur la société japonaise du 17ème siècle, et c'est un véritable régal de suivre tous ces personnages, réellement attachants, ou détestables. Sanpei Shirato ajoute encore des éléments instructifs sur cette société, en introduisant notamment le personnage de Shishibei avec lequel on suivra beaucoup l'aspect économique, sans oublier les pavés informatifs entre deux cases, qui ne nuisent absolument en rien le rythme du récit. Ce second volume n'oublie pas les événements importants, avec des révoltes paysannes, des incendies de villes, etc. Mais Kamui Den n'est pas qu'une immense et magnifique chronique sociale. Ce sont aussi des personnages forts, qu'on appréciera suivre (surtout si vous aimez les idées de typé « il faut se battre pour réaliser ses rêves! » ,parce que là, ça en déborde, et c'est même pas un shonen) , mais également des affrontements entre ninjas, à chaque fois amplifiés par des techniques de fous, comme les permutations, ou les pièges réalisés à une vitesse éclair, et tout simplement le fait que les combats durent sur plusieurs journées, ce qui rend le truc vraiment classe. Il ne faut pas oublier les incroyables duels de sabre, qu'on suivra souvent avec le personnage d'Ukon, qui prend pas mal d'importance par rapport au premier volume. C'est vraiment passionnant, même si il y a toujours un nombre impressionnant de personnages, mais ils ont chacun beaucoup d'importance. On a toujours des scènes très fortes, (je pense notamment à l'incroyable scène où Shosuke porte Nana, nus, et de dos face au soleil, qui m'a automatiquement donné envie de mettre un 10 à ce volume) , des scènes tragiques (avec toujours des morts d'enfants assez horribles) , mais ce second volume m'a également semblé plus positif que le premier, avec notamment tous les passages où Shosuke rallie les paysans et les parias.
Ce qui est incroyable avec ce manga, c'est qu'il arrive à lier des éléments instructifs et enrichissants culturellement, tout en sachant rester passionnant, et proposer des séquences qui transpirent la classe et le grandiose, mais aussi à proposer un message de révolte dans son fond. (Bon, je m'aventurerai pas à l'analyser, la postface de l'édition française le fait très bien)
Et puis, des types qui se battent pour réaliser leur rêve, des affrontements entre ninjas, des types qui sont si rapides qu'ils arrivent à trancher une feuille en plusieurs morceaux, en l'espace d'une seconde, des rônins qui pètent la classe, et bien, c'est cool.
Les dessins de Shirato s'améliorent dans ce second volume, on sent qu'il maîtrise ses personnages, donne des bonnes gueules aux héros, et sa mise en page est toujours très clair, et permet de comprendre aisément l'action.
Bref, il serait dommage de faire l'impasse sur Kamui Den, tout simplement parce que c'est excellent, en tout point.

T3 : Encore une fois Kamui Den démontre toute sa puissance de chronique du Japon du 17ème siècle : et comme d'habitude, on retrouve tout ce qui fait que le manga est excellent : beaucoup d'explications sur tout, que ce soit les événements se produisant, sur l'effondrement de la monnaie, sur les combats de ninjas et de guerriers, qui impressionnent toujours. La série est toujours aussi passionnante, avec son nombre impressionnant de héros que l'on va suivre, surtout que Shirato décide de s'intéresser bien plus en profondeur à Ryunoshin et Ikkaku, qui restaient pas mal dans le fond à rien faire dans le volume précédent, et c'est vraiment du bonheur à suivre tant ils ont la classe. Côté persos classes, on a aussi l'arrivée de Genba, un sabreur à la technique hyper impressionnante qui nous fait se dire « ça a existé des mecs comme ça ?! » , sans oublié Kazuma, le fils de l'intendant, qui est devenu bien menaçant...N'oublions pas Kamui, qui prête quand même son nom au titre (bien que j'ai l'impression de le voir de moins en moins) et a ici droit à ses petits moments importants. Par contre le véritable héros de l'histoire, j'ai plus l'impression que c'est Shôsuke (hé, il mène une putain de révolte paysanne) , mais on va pas s'en faire, il est attachant. En tout cas, Shirato impressionne encore par sa maîtrise à gérer beaucoup de personnages en même temps, et à leur consacrer des petits chapitres de temps en temps, histoire de bien être attaché à eux. Par contre, ce troisième tome, est bien plus pessimiste que le second (dont j'avais beaucoup aimé les grandes scènes d'unions paysans/parias) , avec pas mal de truc assez tristes qui arrivent à nos héros. De plus, toute la partie sur l'effondrement de la monnaie est assez compliqué à suivre (surtout pour moi, Shirato arrive quand à expliquer tous ces concepts économiques propres au Japon du 17ème siècle) , ce qui m'a un peu gêné. D'un autre côté, on a aussi quelques révélations qui font bien (comme le secret du fief de Hioki) , et qui permettent de donner très envie de lire la suite. Bref, Kamui Den est toujours un manga super intéressant, qui se suit merveilleusement, avec des bons dessins qui, malgré le style très old-school, sont beaux, notamment dans les séquences natures, et dans les gros combats.
En tout cas, c'est à lire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 690 fois
3 apprécient

floflow a ajouté ce manga à 6 listes Kamui-Den

Autres actions de floflow Kamui-Den