Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Welcome To SchtroumpfLand

Avis sur Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1

Avatar Dr Billy-Jean  Robert MB
Critique publiée par le

Le premier volume de la série renferme

trois histoires courtes

à travers lesquelles Peyo esquisse l’univers de ses petits bonhommes bleus et pose les bases de son art du scénario. Trois histoires différentes dans leurs enjeux, mais toujours pleines d’un humour simple et enfantin.

Les Schtroumpfs Noirs est une histoire de zombies, sans l’horreur ni le sang bien évidemment. Les personnages n’ont pas encore leur nom, sinon le Grand Schtroumpf, figure tutélaire et responsable, ainsi l’enjeu est bien collectif. Il faut enrayer le phénomène avant de tous disparaître !

Peyo invente avec maestria le zombie moderne

(l’histoire est parue en 1959 !), et son humour est déjà là, dans la répétition des erreurs de ses naïfs personnages.

Le Schtroumf Volant utilise encore, jusqu’à l’extrême, ce comique de répétition : un schtroumpf, plutôt bricoleur, s’est mis en tête de voler, et emprunte dans le village tout ce qui est nécessaire à ses nombreuses tentatives, quitte à se mettre tout le monde à dos.

La volonté, l’entêtement et l’espièglerie apparaissent,

devenant les premiers traits de caractère du petit peuple. Peyo termine cette courte histoire d’une admirable fin, encore une fois l’humour juste.

Le Voleur de Schtroumpfs, c’est Gargamel.

Mythique première confrontation des lutins bleus et du sorcier avide.

Où les schtroumpfs tous ensembles viennent sortir l’un des leurs de l’antre inquiétant de leur adversaire emblématique. Le scénario développe le suspense, tentative après tentative, jusqu’au dernier moment. C’est efficace, et encore une fois, le gag final, préparé quelques pages plus tôt, clôt l’histoire de la meilleure manière qui soit.

Peyo a l’art du scénario, qui construit ses histoires avec finesse, et l’intelligence d’écrire pour le lecteur : entre les dialogues truffés de schtroumpfs à chaque bulle, qui aiguisent l’attention, et l’humour qui dessine un sourire à chaque page, ces trois histoires courtes sont trépidantes et drôles à la fois.

Et se relisent avec plaisir tant les couleurs enfantines des schtroumpfs ont l’art de ne pas se ternir aux yeux adultes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 387 fois
10 apprécient

Dr Billy-Jean Robert MB a ajouté cette bd à 4 listes Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1

  • Bd
    Couverture Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1

    Zombies

    Avec : Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1, Passé décomposé - Walking Dead, tome 1, La Divine Comédie - Zombies, tome 1, DoggyBags, tome 1,

  • Bd
    Couverture Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1

    Les Schtroumpfs, La Vie En Bleu

    Avec : Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1, Le Schtroumpfissime - Les Schtroumpfs, tome 2, La Schtroumpfette - Les Schtroumpfs, tome 3, Schtroumpf les bains - Les Schtroumpfs, tome 27,

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures BD des années 1960

    Les meilleures BD des années 1960

    Avec : Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1, Des barbelés sur la prairie - Lucky Luke, tome 29, Vol 714 pour Sydney - Les Aventures de Tintin, tome 22, La Flûte à six schtroumpfs - Johan et Pirlouit, tome 9,

  • Mais aussi

Autres actions de Dr Billy-Jean Robert MB Les Schtroumpfs noirs - Les Schtroumpfs, tome 1