Avis sur

No Man's Land - Y : Le Dernier Homme, tome 1 par Gyom

Avatar Gyom
Critique publiée par le

L'idée de départ est simple: un virus/attaque terroriste/punition divine/on-n'en-sait-rien-en-fait-mais-c'est-tout-l'intérêt s'abat sur la planète Terre et tous les mammifères mâles meurent. Tous sauf Yorick et son capucin.
C'est simple, c'est bien sûr extrêmement efficace, mais ça aurait pu être très casse-gueule. Et globalement ça ne l'est pas.
Plein de petites choses viennent sauver cette situation extrême pour nous donner 10 tomes véritablement captivants.
D'abord le héros ne saute pas sur l'occasion pour se taper tout ce qui passe, mais en même temps ne tombe pas dans le travers du chevalier blanc. On voit bien son caractère changer, différentes étapes dans l'évolution de ses émotions, etc.
Ensuite j'avoue que le fait qu'il soit artiste de l'évasion ("escape artist", en fait, et surtout pas magicien comme il aime à le préciser) est original, aide à pas mal de surprises dans le fil de l'aventure, et se révèle assez ironique dans ce monde où il se retrouve finalement en fuite alors que beaucoup auraient imaginer ici un paradis.
Mais surtout, et c'est là le grand tour de force du comic-book: la situation, aussi extrême qu'elle soit, permet de mettre en situation plein de petites choses sur la condition de la femme, sur des scénarios purement théoriques mais amusants où les pouvoirs sont renversés, les sentiments forcément chamboulés, etc. (Qui aurait imaginer que l'Australie deviendrait alors la maîtresse des océans car c'est le seul pays où des femmes sont formées à piloter des sous-marins?...)
Oui le dessin est un peu déconcertant au départ, mais finalement très efficaces car très constant. Oui, Yorick balance des références de pop-culture toutes les 20 secondes: c'est drôle au début, puis un peu agaçant par la suite, puis de nouveau amusant, ...
Le bouquin est dense, on se prend à l'histoire, il y a plein de points de vue, de rebondissements, d'humour, c'est définitivement un bouquin à recommander.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 708 fois
4 apprécient

Autres actions de Gyom No Man's Land - Y : Le Dernier Homme, tome 1