One Piece : une odyssée moderne au parfum de piraterie

Avis sur One Piece

Avatar No-Life-Queen
Critique publiée par le

Eh bien... Je ne sais pas par où commencer.

Ce manga est un tel monument que j'ai l'impression de m'attaquer à une épopée d'Homère (et ce n'est pas peu dire : les aventures de Luffy ont bien des ressemblances avec les épopées antiques, croyez moi).

J'ai découvert One Piece grâce à l'anime, et depuis lors je le considère comme un des mes mangas favoris. Moi qui, au début, trouvait les graphismes assez laids, l'histoire simpliste et les personnages caricaturaux... mon avis a bien changé depuis ! Mais comme on dit : "Y a que les imbéciles qui changent pas d'avis !"

Alors, les "clichés", parlons en. One Piece est un shônen. A ce titre, il répond aux critères du genre, que sont l'action, les questions d'amitié, les combats épiques ou encore certains personnages qui sont des stéréotypes (PS : Le terme "stéréotype" n'est pas péjoratif, à la base). Quand ils sont bien utilisés et que l'ensemble est intelligent, je préfère parler de "motifs" plutôt que de "clichés" : Eiichiro Oda est loin d'être un stupide producteur de planches qui se contente de remplir une check-list. Ces "motifs" sont ceux du genre du shônen, ils sont certes présents, parfois drôles, parfois ridicules, parfois brillants, mais ce dont des "motifs". Et même si aujourd'hui les genres sont de plus en plus poreux (ce qui permet plus d'originalité et d'innovation), il faut aussi prendre en compte la date de publication des premiers tomes de One Piece, car à l'époque, on ne s'embêtait pas vraiment d'originalité et d'innovation (ce n'est que par la suite que One Piece jouera de ces mêmes motifs pour surprendre le lecteur).

Bref, je m'égare.

J'ai fait un parallèle entre One Piece et les épopées d'Homère, au début de ma critique...
"Mais ça ne va pas la tête ? Comparer un manga et un classique de la littérature antique ? Il faut être fou !" me répliquera un lecteur interloqué. Alors tout d'abord : oui, je suis cinglée, mais là n'est pas la question. Quand je rapproche ces deux œuvres, j'ai plusieurs choses en tête.

Pour commencer, je suis prof de français, ce qui explique que ce genre de références surgissent dans ma tête, et je pense être en mesure d'argumenter sur ce genre de rapprochements : One Piece est une aventure épique se déroulant en mer (comme dans l'Odyssée), racontant l'histoire d'un héros qui cherche à rejoindre un lieu précis (comme dans l'Odyssée) et qui amène ce même héros au devant de dangers qui le dépassent (comme dans l'Odyssée). Ulysse joue sur la ruse, Luffy utilise la force et les liens qu'il a avec ses camarades. Les deux rencontres des monstres (marins et terrestres), affrontent des forces divines (et je ne parle pas que d'Ener en ce qui concerne Luffy) et doivent lutter pour protéger leurs compagnons afin d'arriver à bon port (bon, Ulysse foire et en perd quelques uns, mais passons).

J'ajouterais que le genre de l'épopée, ainsi que le genre épique par extension, répondent aux aussi à des motifs. Et voici comment on argumente un rapprochement étrange entre un manga moderne et une œuvre antique. La boucle est bouclée. Ce qui définit un genre, par essence, ce sont les motifs : ils ne sont donc pas négatifs tant qu'ils sont bien maniés.

Je pourrais pousser la comparaison plus loin, en ajoutant dans le propos les autres épopées connues (et moins connues)... sauf que je ne suis pas en dissertation. Mais si certains ont des éléments à ajouter, ou veulent contredire mon discours : les commentaires sont là pour ça !

En attendant, le Thousand Sunny m'attend, alors je vous laisse méditer !

[PS : Mon personnage préféré, c'est Law <3]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1190 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

No-Life-Queen a ajouté ce manga à 7 listes One Piece

Autres actions de No-Life-Queen One Piece