Avis sur

Original Sin - All-New Invaders, tome 2 par arnonaud

Avatar arnonaud
Critique publiée par le

Deuxième tome des All-New Invaders de James Robinson, composé de deux arcs, le premier étant tie-in à Original Sin, l'event de 2014 qui étaient une grande enquête pour savoir qui avait tué Uatu le Gardien, avec ses yeux qui avaient explosés (ou un truc absurde comme ça), révélant par la même occasion de sombres secrets pour de nombreux personnages.

L'arc lié à Original Sin est assez particulier, puisqu'il met le focus sur Jim Hammond, la Torche Humaine originale, qui vient tout juste de rejoindre le SHIELD suite à la demande de Cap' à la fin du précédent arc. On ne voit pas les autres héros, et on suit le debrief d'une mission de Jim qui l'a amené à rencontré l'héroïne japonaise Radiance, petite fille de Golden Girl, une des membres du Kid Commandos avec Human Top, Toro et Bucky. C'est très très rare de voir cette équipe réutilisée depuis sa création lors des Invaders de Roy Thomas, donc j'étais super content de les voir, surtout que Robinson développe pas mal Golden Girl et explique un peu l'évolution qu'a connu l'équipe au cours de la guerre. On apprend aussi le rôle qu'ont eu les Invaders vis à vis de la fin du conflit dans le Pacifique et de l'utilisation de la bombe atomique. L'occasion de voir vite fait les remplaçants d'époque de Cap America et Bucky et de rappeler que les Invaders sont avant tout des héros avant d'être des soldats.

L'arc suivant est assez bizarre. On sentait déjà dans les arcs précédents que Robinson aimait les intrigues à twists, et là il y va encore plus fort avec une intrigue à tiroirs qui part dans pleins de directions à la fois. Toutefois, j'ai bien aimé le fait que Robinson prenne le temps de raccorder les wagons avec ce que faisait Namor et Cap dans les séries de Hickman à l'époque, même si l'on sent que cette continuité empêche Robinson de prendre vraiment ses aises dans l'utilisation du prince des mers. Cependant, notons qu'il a quand même droit à une excellente scène flash-back de Namor en 1946 à un moment.

A part ça on a toute de sorte de choses dans cet arc : un mystère autour de Toro (serait-il un inhumain ?), une héroïne héritière d'un perso de la série Invaders de Roy Thomas qui débarque un peu gratos mais pourquoi pas (au moins la référence à ce perso était très chouette) ou encore une armée de Deathloks, sans oublier un vilain inédit plein de surprises.

C'est un peu fouilli, avec pleins de dialogues dans tous les sens pour expliquer les twists ou présenter les personnages. Surtout, Robinson prépare le terrain pour l'arc suivant donc ne résout pas grand choses et pose pas mal de nouveaux mystères. Par exemple, moi qui m'attendait à avoir des réponses autour de Toro, il faudra attendre encore un peu. Je ne sais pas si à l'époque Robinson savait déjà que la série serait annulée au numéro #15, mais on sent qu'il veut mettre beaucoup de choses en peu de pages, et à mon sens il en donne clairement pas assez à l'intrigue des Deathloks, où la résolution est assez peu compréhensible, et où la présence des personnages n'apporte vraiment pas grand chose à l'intrigue, à part être un clin d'oeil sympa pour les fans et une source de complexité supplémentaire pour les autres lecteurs.

Par contre, un point qui est très réussi à mon sens, c'est tout le teasing autour de l'intrigue à venir dans le prochain arc. Les dernières pages du dernier numéro du tome sont vraiment très réussies et m'ont vraiment donné très très envie. La menace est surprenante mais à des liens pas inintéressants avec l'univers Marvel, les quelques héros qui se ramènent dans les dernières pages m'ont fait extrêmement plaisir en tant que fan des Invaders et le dernier perso suggéré semble être une idée très chouette. J'ai hâte de lire ça, en espérant que Robinson arrive à faire un truc sympa malgré l'annulation précipitée de la série.

Aux dessins, Marc Deering et Steve Pugh continuent de faire un boulot classique mais honnête. C'est jamais incroyablement beau, mais j'ai pas trouvé ça laid non plus. C'est dommage que ce soit toujours colorisé par Guru-eFX par contre, qui continue de nous livrer sa colo très basique et sans saveur.

Bref, ce tome commençant à s'intéresser un peu plus en profondeur au lore de l'équipe, j'ai vraiment apprécié, et à mon sens la série s'améliore. Mais il faut bien dire que Robinson continue de nous bricoler des intrigues un poil bizarres et ça serait chouette s'il s'appliquait autant dans la construction (et surtout la résolution) de ses histoires que dans ses références à la continuité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 41 fois
1 apprécie

arnonaud a ajouté ce comics à 3 listes Original Sin - All-New Invaders, tome 2

  • Bd
    Cover Lus grâce à Marvel Unlimited

    Lus grâce à Marvel Unlimited

    Offre découverte de un mois à 1$ seulement avec accès à, je crois, 15 000 comics ? Et bien c'est parti ! Je peux vous dire que...

  • Bd
    Cover Lu en 2019

    Lu en 2019

    Note : Les œuvres sont présentés dans leur ordre chronologique de lecture. Mes lectures les plus récentes sont en fin de liste....

  • Bd
    Cover Guide - Index des TPB Marvel Now (VO)

    Guide - Index des TPB Marvel Now (VO)

    Vu que j'en est marre de n'avoir jamais de liste de tous les TPB sortis dérivés de Marvel Now, ben je la fait moi-même. Les TPB...

Autres actions de arnonaud Original Sin - All-New Invaders, tome 2