Ambiance farniente, citronnade et quatre cent coups des copains d’été, Georges Abolin nous fait vivre la dolce vita d’un quatuor d’enfants sur les rives d’un village italien de pêcheurs. Généreux dans son dessin, l’artiste nous fait ressentir l’aspect pittoresque des lieux et le bonheur d’y vivre. Le soleil emplit nos coeurs et l’on n’est pas à l’abri de s’entendre siffloter malgré soi un Sara perché ti amo sorti de nulle part. Pourtant, comme toujours, l’enfance est amenée à perdre son insouciance. Un drame se noue et le groupe d’amis n’en sortira pas indemne.


A partir d’un premier tome chaleureux bien qu’assez conventionnel, les auteurs proposent un véritable revirement de situation dans le second opus, plus sombre, qui nous livre un road trip prétexte pour révéler une tragédie de la réincarnation. Les copains d’avant (- c’est le cas de le dire-) se retrouvent pour aider Lisa dans sa recherche de l’amant perdu au coeur de la forêt tropicale sud-américaine. En dépit d’une grande originalité, le mystère dévoilé est intéressant et sa mise à nu bien orchestrée. A bien des égards, Où le regard ne porte pas séduit par sa fraîcheur et son délicat mélange de parfum d’enfance et de conte mystique. Un album exquis, saveur vanille puis banane. Un sorbet 2 boules à déguster au cours d’une agréable escale.

besttosee03
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Des BD à deux doigts du coup de coeur

Le 16 avril 2021

1 j'aime

Où le regard ne porte pas..., tome 1
EricDebarnot
8

Pas un GRAND livre, mais un beau livre...

Voici un beau livre. Pas un grand livre sans doute, parce que la part de fantastique qui vient se loger - assez inutilement à mon avis - est faible, voire légèrement ridicule, par rapport au cœur du...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

Où le regard ne porte pas..., tome 1
Hecilias
9

"Bien sur que tu t'en souviens..."

S'il est des œuvres qui sont capables de vous transporter émotionnellement, de vous faire voyager et de vous faire réfléchir, "Où le regard ne porte pas" en fait certainement partie. Cette histoire...

Lire la critique

il y a 12 ans

3 j'aime

Où le regard ne porte pas..., tome 1
sulli
7

Une ambiance estivale qui rechauffe le corps

Barellito est une île italienne où le soleil est de plomb et l'ambiance estivale de bord de mer vous réchauffe le corps. Mais tout n'est pas rose sur ce caillou où les insulaires sont bien moins...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

In Waves
besttosee03
7
In Waves

L'écume des jours

Kirsten, jeune adolescente passionnée de surf, est gravement malade. A travers les voix de ses proches, son amour du surf et sa personnalité renaissent. Conte de la maladie et du deuil, ce roman...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime

M.
besttosee03
8
M.

Et Sara Forestier inventa les doubles bénéfiques

SPOILER : Lila est une jeune lycéenne de banlieue très introvertie. En effet, Lila est bègue. Moquée par ses compagnons de classe et négligée par sa propre famille, Lila s'enferme dans la solitude et...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

L'Homme qui défiait l'infini
besttosee03
3

Etiquetté biopic translucide (besttosee)

Saisi d'un ennui profond, The Man who knew infinity aura probablement le mérite de réveiller en chacun la fibre critique qui sommeille en lui. Grande afficionada des biopics, la déception n'en est...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

1