Mister Miracle
7.9
Mister Miracle

Comics de Tom King et Mitch Gerads (2017)

Comics noir et violent pour un spleen déchirant

Dans l’univers 3 mondes coexistent : Apokolips, planète du Mal tenue par le dieu Darkseid, Néogénésis, planète du Bien dirigée par le Haut-père et la Terre, planète des humains, ces être fragiles inquiets de voir Darkseid triomphé du Haut-père.
De tous temps, Darkseid mène une guerre contre le Haut-père. Un jour, afin d’instaurer une trêve, ils concluent un accord : ils s’échangent leurs enfants. Le fils du Haut-Père, Scott Free, sera éduqué sur Apokolips, terre de souffrance et des Enfers, le fils de Darkseid, Orion, sera élevé sur Néogénésis, terre de l’amour et de la justice .


Scott Free, alias Mister Miracle, parvient à s’évader d’Apokolips et s’installe sur Terre. Il prend le nom de Mister Miracle et vit de spectacles d’évasion. Son destin toutefois ne l’a pas oublié. Lorsque Darkseid annonce avoir acquis la solution d’antivie et relance la bataille contre Néogénésis Scott Free est appelé à se battre. Aux côtés de Big Barda, sa copine issue également des fosses X d’Apokolips, il fera tout pour sauver le monde du Mal. Cependant, un combat encore plus délicat l’attend : parviendra-t-il à échapper à la dépression ?


Comics sympathique, Mister Miracle propose un récit résolument original à mi-chemin entre la parabole, le récit intimiste et la bande dessinnée de super héros. L’univers décrit est violent tant au niveau physique que psychologique. Le héros névrosé lutte contre la paranoïa et la dépression, le monde est un champs de bataille sanguinolant où s’affrontent les soldats de Néogénésis et ceux d’Apokolips. Conservant les codes des comics de super-héros, le protagoniste, dans sa quête de paix, doute beaucoup de lui, les alliés ne sont pas toujours ceux que l’on croit, le pouvoir implique de grandes responsabilités.


Sans révolutionner le comics de super héros et sans être particulièrement captivant, Mister miracle se laisse lire et s’apprécie pour la mixité des genres qu’il propose.


Un comics direct et atypique qui vaut le petit coup d’oeil pour les adeptes du genre.

besttosee03
5
Écrit par

Créée

le 10 mai 2020

Critique lue 407 fois

6 j'aime

besttosee03

Écrit par

Critique lue 407 fois

6

D'autres avis sur Mister Miracle

Mister Miracle
Liehd
10

Petit Miracle (deviendra Grand)

A tous ceux qui pensent encore que les comic books, "c'est pour les enfants", tous ceux qui se croient trop sérieux pour jeter un oeil (autre que condescendant) à ce genre de "bêtises", tous ceux qui...

le 21 juin 2019

8 j'aime

2

Mister Miracle
besttosee03
5

Comics noir et violent pour un spleen déchirant

Dans l’univers 3 mondes coexistent : Apokolips, planète du Mal tenue par le dieu Darkseid, Néogénésis, planète du Bien dirigée par le Haut-père et la Terre, planète des humains, ces être...

le 10 mai 2020

6 j'aime

Mister Miracle
Stephane_Hob_Ga
9

Critique de Mister Miracle par Stephane Gallais

📚Pour mettre un terme à la guerre opposant Néo Génésis et Apokolips, un échange d'enfants a lieu. Orion est élevé dans la paix auprès des Néo-Dieux alors que le jeune Scott Free subit les tortures...

le 31 janv. 2024

5 j'aime

Du même critique

In Waves
besttosee03
7

L'écume des jours

Kirsten, jeune adolescente passionnée de surf, est gravement malade. A travers les voix de ses proches, son amour du surf et sa personnalité renaissent. Conte de la maladie et du deuil, ce roman...

le 27 janv. 2020

7 j'aime

Mister Miracle
besttosee03
5

Comics noir et violent pour un spleen déchirant

Dans l’univers 3 mondes coexistent : Apokolips, planète du Mal tenue par le dieu Darkseid, Néogénésis, planète du Bien dirigée par le Haut-père et la Terre, planète des humains, ces être...

le 10 mai 2020

6 j'aime

M.
besttosee03
8

Et Sara Forestier inventa les doubles bénéfiques

SPOILER : Lila est une jeune lycéenne de banlieue très introvertie. En effet, Lila est bègue. Moquée par ses compagnons de classe et négligée par sa propre famille, Lila s'enferme dans la solitude et...

le 16 août 2018

5 j'aime