Couverture Polina

Polina

(2011)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 1
  2. 3
  3. 12
  4. 32
  5. 69
  6. 242
  7. 683
  8. 1094
  9. 530
  10. 154
  • 2.8K
  • 352
  • 935
  • 10

Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d'une exigence absolue, à la fois redouté et admiré. Au fil de son enseignement, qu'elle suit des années durant, Polina devenue jeune fille développe avec son mentor une relation...

Match des critiques
les meilleurs avis
Polina
VS
Critique de Polina par Khamsou

Dès le début de son ouvrage, et en même pas 10 pages, Bastien Vivès démontre tout son talent pour la narration et nous fait passer de l'anxiété, au stress et au désespoir. On attend avec Polina, très jeune danseuse, encouragée et chérie par sa mère, avant son concours pour rentrer dans une prestigieuse école de danse parisienne, on stresse avec elle en attendant son tour pour faire sa chorégraphie et on s'adonne au désespoir lorsque Bojanski prononce fatalement ces mots, inoubliables...

19
Danse avec les lourdeurs

Certes l'exercice de style est réussi. Mais voilà les ficelles scénaristiques et dramatiques sont d'une telle évidence que cela procure une certaine platitude à la fois au récit et aux caractères des personnages. Aucune surprise donc : on referme le bouquin avec la même vague idée qu'on avait de lui avec le pitch, comme si l'auteur s'était contenté de remplir scolairement les trous à partir de ce dernier. Du coup, sur la longueur, c'est assez frustrant et ennuyeux. Graphiquement, par contre,... Lire l'avis à propos de Polina

5

Critiques : avis d'internautes (71)

Polina
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Danser est un art", faire une BD aussi

Polina, c'est ma première expérience avec le travail de Bastien Vivès. Dès le départ, j'ai été marqué par le dessin, très atypique il faut bien l'avouer. Je le trouvais presque dérangeant au premier abord, me disant que l'auteur avait un trait assez brouillon. Pourtant, le but reste de proposer quelque chose d'épuré. Mais même sans jouer dans le sophistiqué, tout se comprend et tout... Lire la critique de Polina

2
Avatar Golden-Breeze
8
Golden-Breeze ·
Découverte
Raide comme un ballet

Sur le siège arrière de l'automobile de sa mère, la petite fillette tremblotante et timide attend l'audition avec Bojinski, redouté professeur de l'académie de danse. Polina, malgré son manque de souplesse, est admise, et tandis qu'elle suit les enseignements classiques voit, bien malgré elle, un lien se créer avec l'homme que chacune des élèves redoute. Le trait de Bastien Vivès semble... Lire l'avis à propos de Polina

34 2
Avatar kwyxz
10
kwyxz ·
Magique

Une couverture peu engageante, une maquette bien étriquée et une quatrième de couverture faite d'une grossière case agrandie. On pourrait hésiter à franchir le pas si le nom de Bastien Vivès n'était pas inscrit sur la couverture. Auteur génial car ayant su inventer et imposer un style, une esthétique et un propos qui manquait au neuvième art, il défriche et dit avec quelques années d'avance ce... Lire l'avis à propos de Polina

27 8
Avatar Olivierm99
8
Olivierm99 ·
La geste humaine

Dans la même veine esthétique que pour Le goût du chlore, Vivès poursuit son exploration du geste humain. Ici, la danse succède à natation, toujours avec la même grâce pour un trait ténu et d'une justesse évidente. Les visages, la richesse des silences, la grande maîtrise des ellipses permettent l'éclosion au monde de Polina, entre grâce, sacrifice et déconvenues. Modeste dans son propos,... Lire la critique de Polina

13
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·
Confessions d'un ancien apostat

Devant vous mes frères, je le confesse. Je l'avoue, j'étais dubitatif. Je l'avoue, je suis désormais un admirateur de ce trait noir sur fond blanc ou grisé. Bien que remplie de doute devant une histoire de danse classique, d'une jeune fille qui grandit, se retrouve confronté à ce professeur, son exigence et son aura, se construit, je sais désormais que j'étais en tort. C'est pourquoi je demande... Lire l'avis à propos de Polina

8
Avatar Cmd
9
Cmd ·
Toutes les critiques de la BD Polina (71)
Vous pourriez également aimer...