Couverture Retour au collège

Retour au collège

(2005)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 2
  2. 4
  3. 13
  4. 14
  5. 61
  6. 199
  7. 476
  8. 498
  9. 138
  10. 49
  • 1.5K
  • 88
  • 303
  • 1

À 27 ans, Riad Sattouf, traumatisé par ses années de collège, décide de retourner en troisième. Mais pas n'importe où : chez les riches. Le jour de son arrivée, le principal le prévient : « Dans mon établissement, vous n'entendrez pas beaucoup de "nique ta mère". » Raté ! L'élève Sattouf a tout...

Match des critiques
les meilleurs avis
Retour au collège
VS
Lutte des classes

Plus on vieillit plus on a une vision idéalisée de notre jeunesse, et on replonge avec plaisir dans les oeuvres qui nous permettent de retrouver ce temps béni où émergent hormones, acné, et problèmes existentiels capitaux. Et puis parfois on se rappelle de ce que c’était vraiment le collège, et on se sent finalement très bien dans notre corps d’adulte. Cette Bd est un très bon moyen de nous rappeler pourquoi l’âge bête porte ce nom, comment le fossé se creuse entre ceux qui vieillissent plus...

6
Retour en fac de socio

C'est la seule BD de Sattouf qui m'a déplu. Pourtant, le postulat de départ était très prometteur. Trop sans doute. Éliminons déjà tout ce qui va bien : le dessin et l'humour sont impeccables, la narration totalement maîtrisée, ça se lit avec plaisir et impatience, que du bon. Ce qui m'a posé vraiment problème, c'est la démarche de l'auteur tel qu'elle est mise en scène par son avatar dans la BD. Car c'est une chose de croquer la vie secrète des jeunes (et moins jeunes) vu... Lire l'avis à propos de Retour au collège

1

Critiques : avis d'internautes (13)

Retour au collège
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Retour au collège par Emmanuel Lorenzi

Et si pour vaincre votre traumatisme de collégien malingre et impopulaire vous retourniez au collège alors que vous êtes adulte. C'est l'idée qui a germé dans le cerveau de Riad Sattouf, jeune étoile montante de la BD française, âgé à l'époque de 27 ans. Mais Riad Sattouf a choisi un collège bien particulier pour retourner sur les bancs de l'école, il n'ira pas dans un établissement de ZEP,... Lire l'avis à propos de Retour au collège

6
Avatar Emmanuel Lorenzi
7
Emmanuel Lorenzi ·
Un travail de sociologue ?

Pour avoir fait des études de sociologie et m'être intéressée au public collégien, cette bd m'a fait penser au travail d'enquête du sociologue quant aux démarches pour accéder à un terrain d'enquête et à la posture du dessinateur qui tente d'éviter de prendre parti en émettant des jugements. Jai trouvé cela très intéressant de voir comment les représentations des collèges des enfants issus... Lire l'avis à propos de Retour au collège

5
Avatar prechiew
8
prechiew ·
Critique de Retour au collège par Messiaenique

Nous avons tous connu l’âge terrible de l’adolescence. Période ingrate, violente et difficile pour beaucoup. Entre les légendes de collège et les souffre-douleurs, l’option la plus recommandée était de se faire une place au sein de cette jungle où l’acné luxuriante laisse peu de place à la survie des plus faibles. C’est ce que nous raconte en tout cas Retour au collège, bande dessinée de Riad... Lire l'avis à propos de Retour au collège

2
Avatar Messiaenique
8
Messiaenique ·
Critique de Retour au collège par babsillus

Riad Sattouf, ou le mec qui serait surement devenu sociologue s'il n'avait pas fait de la bédé. Du pur bonheur en barres, des souvenirs qui reviennent, et puis on se met à rire en se disant "tiens, y'avais une nana dans le même style dans ma classe". Comme quoi le collège c'est aussi l'école de la vie, les groupes se font, les amours se créent, les confidences circulent, bref, un récit rigolo... Lire la critique de Retour au collège

3
Avatar babsillus
9
babsillus ·
Découverte
Critique de Retour au collège par aldanjack

Sattouf s'immerge dans un collège de bourgeois. Ce qui m'a choqué, c'est qu'à 27 ans, malgré la différence d'âge, il ne cache pas qu'il reste sensible aux charmes de certaines filles de 3e, ce qui est assez immature. Mais cette immaturité assumée lui permet de se lier d'amitié avec plusieurs élèves, et de décrire avec une certaine justesse les interactions de ce groupe de jeunes, où... Lire la critique de Retour au collège

Avatar aldanjack
7
aldanjack ·
Toutes les critiques de la BD Retour au collège (13)
Vous pourriez également aimer...