Avis sur

Soufre - Boca Nueva, tome 1 par Lalo Cura

Avatar Lalo Cura
Critique publiée par le

La légende raconte que la cité de Boca Nueva a été bâtie dans une cuvette rocheuse, formée par la monstrueuse morsure d'une murène géante à même le continent. Le ton est donné : l'improbable n'est pas un obstacle, au contraire, lorsque l'on se plonge dans l’univers de cette BD. Comme souvent, le récit s’enracine dans un monde médiéval et fantastique, peuplé de créatures anthropomorphes - difficile de ne pas songer aux grands classiques du genre tels que De cape et de crocs ou Blacksad (pour la dimension anthropomorphe uniquement…)

Bref, depuis quelques temps, Boca Nueva est le théâtre de troubles inquiétants, notamment avec cette explosion nocturne lors de laquelle le coéquipier de l'agent Riggs a perdu la vie. Une explosion d’une ampleur inédite à Boca Nueva... Ce qui a bien pu produire une catastrophe d'une telle ampleur ? Un indice : le premier tome de la saga s'intitule Soufre... (Non ce n’est pas du spoil, on en est à la page 10 sur 125 !)

A peine remis de ses blessures, l’agent Riggs décide de reprendre du service sans s'accorder de répit mais il a besoin d’un nouveau partenaire. C'est alors qu'Ese fait son entrée en scène, cette petite créature tout juste sortie de sa province. Ese se voyait travailler sagement aux archives avec son cousin, et le voilà enrôlé quasi manu militari dans la brigade criminelle. Le moins que l’on puisse dire, c'est qu’il n'a pourtant pas la trempe d'un agent de terrain... et le pauvre en prendra conscience à ses propres dépens.

Ese est petit, froussard, vantard, gauche et anti-débrouillard tandis que l'agent Riggs est costaud, irascible, alcoolique et taciturne. Inutile de préciser que ces deux-là, chacun stéréotypé à l’extrême, vont rapidement former un duo contrasté, assez peu original, comme on en rencontre tant dans les œuvres de ce genre.

Niveau dessin, on ressent quelque peu l’influence de Joann Sfar – notez que ce n’est pas forcément un tort, d’autant plus que les dessins supportent l’intrigue avec efficacité. Là où le bât blesse franchement, c’est au niveau des tentatives humoristiques et des dialogues qui tombent à plat. D’aucuns parleraient d’humour décalé, voire insolite. N’étant pas aussi indulgent, je m’abstiendrai de chercher des qualificatifs pour exprimer ma pensée…

Enfin bon, l’histoire laisse tout de même entrevoir quelques pistes intéressantes laissées en suspens, de sorte qu’on referme ce premier volume avec quelques interrogations qui nous pousserons sans doute à ouvrir le prochain tome.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 361 fois
Aucun vote pour le moment

Lalo Cura a ajouté cette bd à 1 liste Soufre - Boca Nueva, tome 1

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures BD de 2016

    Les meilleures BD de 2016

    Avec : Si ce n'est toi... - De cape et de crocs, tome 12, L'Histoire de Saul Miller - Melvile, tome 2, Watertown, Anent - Nouvelles des Indiens jivaros,

Autres actions de Lalo Cura Soufre - Boca Nueva, tome 1