Le mot magique

Avis sur Sunstone, tome 1

Avatar thetchaff
Critique publiée par le

Critique globale de la série après 4 tomes publiés sur deviantArt
Sunstone est une BD d'érotisme soft racontant comment deux jeunes femmes vont se découvrir en s'adonnant au sexe BDSM (les filles hétéros et les hommes gays peuvent encore aller voir ailleurs...). Il n'y a pas de pornographie ici : on voit bien un peu d'organes féminins (mais quasiment jamais masculin, malgré la présence de quelques scènes avec des mecs), mais ce n'est pas mis en valeur de façon racoleuse. L'auteur se concentre sur les préliminaires, pas sur le climax. Les ellipses interviennent juste avant que les filles passent à la partie "rentre dedans", c'est donc très soft sans pour autant être adapté à tous les yeux (eh, c'est de l'érotisme quand même). Le but n'est pas tellement de nous émoustiller, ce que la BD arrive quand même à faire, mais de nous parler de sexualité, de la pratique du BDSM, de ces personnages et surtout de nos blocages mentaux à surmonter.

Beaucoup de tendresse et de justesse émanent de Sunstone. Les personnages sont vraiment attachants, l'histoire se concentrant sur la confiance que l'on doit accorder à son partenaire et sur l'illégitimité qu'il y a à juger les goûts d'autrui. Le BDSM est ici dédiabolisé : les personnages expliquent en détail ce qui leur plaît, cassent les clichés, énoncent les précautions à prendre et les questions que peuvent soulever ce genre de relation dominante/soumise, perçu comme un jeu et non comme une perversion. C'est pédagogique et toujours de bon goût, il est toujours très agréable d'avoir une œuvre qui parle aussi bien de sexualité.

L'histoire se suit bien. C'est en grande partie grâce à cette galerie de bons personnages, ils ont tous leur truc à eux qui les rend très sympas. Les dessins aussi sont très beaux, le côté crayonné rend bien et tout le monde est expressif. Il y a beaucoup d'humour, c'est très agréable. Pour avoir lu Sunstone sur le compte Deviantart de l'auteur (4 chapitres actuellement complets, sans doute pour autant de tomes), j'ai quand même des remarques à faire. Le premier point que j'ai regretté, c'est que j'ai eu l'impression que la BD m'avait menti : elle indique qu'un personnage exerce le BDSM pour la 1ère fois avant de nous apprendre le chapitre suivant que c'est faux. Autre soucis : la BD radote pas mal. Croyez moi, vous allez le savoir que Allison est une dominatrice compétente. Associé au fait que la BD prend parfois un peu trop son temps, qu'elle tease des évènements trop longtemps en avance pour ensuite tourner autour du pot, ça devient un peu pénible. Surtout pour le lecteur Deviantart qui doit attendre des mois pour avoir la suite de son chapitre. Enfin, la version Deviantart contient beaucoup de fautes d'orthographes. Faut voir si ça a été amélioré pour la version BD et comment s'en sort la traduction française.

Malgré ces défauts, j'ai dévoré Sunstone. C'est une belle histoire, sexy et instructive. Les personnages me manquent déjà.

EDIT : Maintenant que j'ai lu la version BD du tome 1 (et non la version deviantart), voici mes nouvelles impressions. Déjà l'histoire est toujours aussi chouette, mon enthousiasme n'est pas retombé. Ensuite la traduction française est correcte et il n'y a plus de faute d'orthographe. Je regrette juste que quelques effets de style dans les boîtes de dialogues aient disparu, comme lorsque tous les mots étaient attachés pour souligner la brève hystérie d'un personnage. Dommage, mais ça passe bien quand même. Peut-être aurait-il fallu éviter le tutoiement lorsque la dominée joue son rôle en appelant la dominante "Maîtresse".

Passer du format deviantart en une colonne à un format BD entraîne un changement de mise en page, et je le trouve ici très réussi. Quelques cases disparaissent, quelques pages s'ajoutent, la disposition des images change et c'est toujours plaisant. Mention spéciale à la double page des deux vies montrées en parallèle dont les cases forment un corset. Il y a également un jeu sur la forme des bulles qui est plus prononcé qu'avant et ça apporte à l'humour global. Pas une vraie redécouverte, mais une mise à jour bien agréable.

Enfin, 1/3 du tome est dédié aux extras : des anecdotes où l'auteur se dessine lui-même ainsi que ça femme, très révélateurs sur tout ce qui a provoqué la naissance de cette histoire (avec quelques spoils sur la suite, inévitables vu la façon dont ce projet est paru, mais peu rédhibitoires car ils sont assez prévisibles). On a aussi une galerie de croquis ou de dessins publiés sur le compte deviantart, c'est très fourni.

En bref, c'est une excellente édition.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 415 fois
1 apprécie

thetchaff a ajouté ce comics à 1 liste Sunstone, tome 1

  • Bd
    Couverture La Jeunesse de Picsou

    Top 10 BD

    Ce n'est pas un top, c'est une liste de BD auxquelles je pense actuellement qui m'ont plu. Ma culture BD est très lacunaire, ça...

Autres actions de thetchaff Sunstone, tome 1