Avis sur

The Amazing Spider-Man : Renew Your Vows (2015) par arnonaud

Avatar arnonaud
Critique publiée par le

Critique numéro par numéro

#1 [Juin] : Excellente surprise ce Renew Your Vows #1 ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, surtout avec Slott qui fait du très bon boulot sur Superior Spider-Man mais qui est incapable de caractériser Peter correctement dans un arc comme Spider-Island. Et là, ça marche complètement.

C'est hyper condensé, ça perd pas de temps, mais c'est ça aussi qui est jouissif, car ça synthétise parfaitement ce que peuvent donner les aventures d'un Spidey marié et tout jeune père, avec les nouvelles problématiques que ça engendre, les dilemmes que ça pose, les préférences que ça oblige à faire. J'ai vraiment trouvé ça intéressant. Surtout qu'en plus, Peter n'est pas lourdingue à faire des blagues nazes tout le temps, Mary Jane est cool et badass, Venom est excellent, et le côté old-school de l'intrigue avec les vengeurs est très agréable.

Pour ne rien gâcher, j'ai trouvé Kubert franchement en forme côté dessin avec un venom ultra réussi, imposant et effrayant à souhait, et une narration qui fonctionne du tonnerre.

En parallèle la nouvelle menace qui est introduite est très bien aussi, avec un petit côté Thanos version Gant de l'Infini dans le concept, la façon d'agir et le design qui est très plaisant, même si il n'a pas le génie et le charisme du personnage de Starlin.

En tout cas, j'ai vraiment aimé ce premier numéro qui combine super bien la vie de famille de Peter, une bonne intrigue pleine de petits mystères accrocheurs, des vengeurs à l'ancienne, de bons vilains, et qui parle bien entendu d'une très bonne manière des grandes responsabilités du monte-en-l'air. J'ai hâte de lire la suite en espérant retrouver un Dan Slott tout aussi inspiré. [8]

#2 [Juillet] Il est toujours difficile de succéder à un excellent premier numéro, à part si on est réellement face à une série d'exception (ce qui arrive heureusement parfois). Concernant ce Spider-Man : Renew Your Vows, je pense que Dan Slott peut signer quelque chose de très bon si il s'applique dans les prochains numéros. Après, le soucis est qu'après un numéro très dense et super maîtrisé, il ralentit quelque peu le rythme dans ce second épisode, pour poser le nouveau statut quo et les intrigues à venir. En soi faire un numéro de transition n'est pas forcément une mauvaise chose, mais j'espère surtout que le côté un poil plus décompressé par rapport au premier numéro ne va pas joué contre l'intensité de la série. Enfin bon, on verra bien.

Donc le numéro est bon, agréable à lire, mais il n'a pas de scènes aussi impressionnantes que la confrontation avec Venom, que ce soit en terme de scénario ou même de dessins, ou j'ai l'impression que Kubert était un peu plus basique sur ce numéro, même si il livre quelques belles cases ça et là et qu'il est toujours merveilleusement accompagné par Justin Ponsor à la couleur.

Ce que j'ai bien aimé, c'est la caractérisation de la famille Parker qui est toujours excellente. J'aime la relation que MJ et Peter ont avec leur fille, j'aime comment elle est écrite, le statut-quo de cet univers instaure en plus des choses très intéressantes. J'aime également toutes les références faites à un univers Marvel très 80's, qui donnent un parfum tout particulier à la série. Enfin, j'aime le fait que Slott et Kubert essayent d'instaurer un nouveau vilain charismatique tout en ayant lui aussi un charme old-school. Je pense qu'on devrait avoir de bons affrontements dans cette série, à l'image de celui face à Brock dans le premier numéro.

Bref, un numéro sympathique, solide, mais pas aussi bon que le premier. Du coup, il faut espérer que ça se remuscle un peu sur les suivants si on veut vraiment avoir une grande oeuvre Spider-Man, parce que je pense que ça en a encore le potentiel, et ne pas juste avoir un tie-in sympathique. [7]

#3 [Août] 3e numéro de Spider-Man Renew Your Vows et la série est toujours de très bonne qualité et continue de faire partie des meilleurs tie-ins à Secret Wars (sans faire référence à l'event, ce qui est plutôt un avantage qu'autre chose, puisque ça rendra la mini plus accessible pour les futurs lecteurs. C'est un peu comme le Batman Flashpoint d'Azzarello, où ce n'est pas grave de ne pas lire Flashpoint si on veut en profiter).

Ce qui est bien dans cette mini, c'est que ça a la tonalité des séries de la fin des années 80, début 90, avec à la fois l'arrivée d'un ton plus sérieux et sombre mais avec en même temps des vilains qui continuent de se balader en costumes ridicules et bariolés. C'est vraiment ça ici, puisque Slott continue de nous offrir un Spider-Man sérieux (qui est tellement mieux que le spidey blagueur qu'il écrit et qui a tendance à être lourd), qui utilise des méthodes plus musclés, porte son beau costume noir et qui a de vrais responsabilités puisqu'il veut protéger sa famille. Et en parallèle de ça on a une nouvelle version des Sinister Six avec des nouveaux designs assez farfelus (sauf Kraven que Kubert dessine heureusement de manière plutôt classe).

Signalons qu'on a encore des moments très sympas concernant MJ et Annie Parker, on a également de bonnes scènes d'actions et une partie graphique appliquée (si on aime le style énergique de Kubert). Bref, bon épisode. [7]

#4 [Août] Avant-dernier numéro pour cette mini, qui se concentre cette fois-ci principalement sur Mary Jane et Annie qui vont découvrir la Résistance. On voit toutefois un peu Peter qui après avoir combattu les Sinister Six dans le précédent numéro va se retrouver face au Régent lui-même !

Donc pas mal d'exposition dans ce numéro pour présenter les différents personnages résistant, faire avancer tranquillement le plot vers le final, bosser un peu la caractérisation de Annie, Mary Jane et Peter, exposer les intentions du Régent (qui sont malheureusement en lien avec Secret Wars, même si Slott joue habilement avec cela pour que ce soit possible de lire la mini sans être au courant du lien avec l'event). On a également le droit à une petite scène d'action sympathique en fin de numéro.

Bref tout ça avance tranquillement, c'est bien foutu, les dessins de Kubert sont solides à défaut d'être vraiment extras, la colorisation de Justin Ponsor est tout bonnement excellent, et cette mini est pour l'instant très agréable à lire, en plus de montrer qu'une famille Parker est quelque chose qui marche tout à fait, avec Annie qui s'impose vraiment comme un personnage très attachant. Espérons maintenant un final à la hauteur. [8]

#5 [Septembre] Et le voilà, le dernier numéro de Renew Your Vows. Le dernier numéro avant de remballer les jouets, avant que Annie disparaisse, que Mary Jane aille voir du côté de Tony Stark et que Peter se mette à se la jouer Iron Man et international...

Donc la voilà la grosse bataille finale face au régent. C'est très bien mené, et Dan Slott à l'intelligence de mettre toute la famille en avant dans ce combat. Ce n'est pas Peter qui se bat pour protéger sa femme et sa fille mais tout le monde qui se bat pour se protéger les uns et les autres et c'est vraiment très agréable à lire. Tout le monde assume ses pouvoirs et ses responsabilités et c'est très bien comme ça.

Ça donne vraiment envie de lire une série sur la Spider-Family, surtout que Slott fait exprès de laisser une fin plutôt ouverte. Ce n'est pas la meilleure fin de tout les temps, mais franchement elle fait bien le job. Le statut quo a évoluer par rapport au début et il ne manque peut-être qu'une bonne splash où l'on verrait toute la famille faire régner la justice en ville de manière régulière après cette aventure. Franchement, c'est très sympa.

Bon, Dan Slott ramène tout de même un développement bizarre sur l'humour de Parker, un peu comme ce qu'il avait fait à la fin de Learning to Crawl, même si c'est ici heureusement un peu plus maîtrisé même si ça se ramène tout autant comme un cheveu sur la soupe. On a compris que l'humour du personnage comptait vraiment pour le scénariste, mais il serait peut-être temps qu'il apprenne à maîtriser cet aspect du personnage.

Aux dessins, Kubert commence à être à bout de souffle et ne livre pas sa meilleure performance. C'est honnête, surtout avec les couleurs de Justin Ponsor, mais c'est quand même en dessous du premier numéro de la mini qui était quant à lui très bien géré. Dommage que le dessinateur n'ait pas eu un peu plus de temps pour peaufiner ses dessins, mais c'est ainsi.

Bref, au final, une mini très agréable qui a le mérite de nous montrer ce qu'aurait pu devenir les aventures de Spider-Man si il avait pu rester marier et élever un enfant. Le parfum est délicieusement old-school, on a une bonne aventure, des personnages réussis. Ça donne envie d'en lire plus, et j'espère que les bonnes ventes du titre enverront le bon message aux décideurs de chez Marvel. [8]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 484 fois
4 apprécient

arnonaud a ajouté ce comics à 3 listes The Amazing Spider-Man : Renew Your Vows (2015)

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures histoires de Spider-Man

    Les meilleures histoires de Spider-Man

    Avec : Spider-Man : La Dernière Chasse de Kraven, 1965 - Spider-Man : L'Intégrale, tome 3, 1964 - Spider-Man : L'Intégrale, tome 2, Spider-Man par J.M. Straczynski, tome 1,

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs comics de 2015

    Les meilleurs comics de 2015

    Avec : Le Sculpteur, Reagan Youth - Deadly Class, tome 1, Kids of the Black Hole - Deadly Class, tome 2, Saga, tome 4,

  • Bd
    Cover Lu en 2015

    Lu en 2015

    Note : Les œuvres sont présentés dans leur ordre chronologique de lecture. Mes lectures les plus récentes sont en fin de liste....

Autres actions de arnonaud The Amazing Spider-Man : Renew Your Vows (2015)