The Promise

Avis sur The Promised Neverland

Avatar DocAlaska
Critique publiée par le

Ce n'était pas évident de remplacer Bleach dans le Jump. Un mastodonte du genre avec des fans absolument partout dans le monde.

L'attente des lecteurs était donc grande, et Yakusoku no Neverland ne décoit pas ! C'est un formidable manga qui montre que le Jump est capable de renouveler ses genres. Exit les classiques shonen où le héros est un jeune adolescent qui va aller conquérir le monde (j'aime profondément One Piece là n'est pas la question), ici le héros est une héroine accompagnée d'une multitude de personnages plus ou moins secondaires tous avec un caractère particulier. Et c'est justement ca qui les rends si attachant dans ce monde si sombre..

Parce qu'il ne faut pas s'y tromper, malgré le sourire attendrissant d'Emma et la joie de vivre des petits, ce manga pose ses bases très rapidement: l'orphelinat dans lequel vivent les enfants est une ferme d'élevage pour viande humaine. Le constat est lourd de sens, et d'amblée le lecteur est ammené à se poser un grand nombre de questions: qui ? pourquoi ? depuis quand ?
Tout ca au travers de petits indices subtilement distillés par les auteurs au fil du récit.

Ce qui m'a frappé avec ce manga c'est sa capacité à me faire entrer dans son histoire très vite, et à m'y garder. J'ai eu peur au départ qu'avec tous ces cliffhangers et toutes ses révélations à la fin des chapitres la sauce retombe au bout d'un moment. Mais me voilà au chapitre 72 à attendre chaque semaine la suite sans que ca ne soit encore arrivé.

Ce manga me fait penser en de nombreux points à l'animé (excellent par ailleurs) Shin Sekai Yori. On a à faire à des enfants, dans un monde qui leur est présenté comme parfait mais qui possède sa part de ténèbres qu'ils vont chercher à découvrir. A la différence près que dans Yakusoku no Neverland, les enfants vont chercher à découvrir la part de lumière de leur monde, et pourquoi on leur a enlevée. Ils font chercher les origines de la promesse ('The Promise').

Pour conclure, Yakusoku no Neverland est un manga très bon. à mi-chemin entre shonen classique (les sentiments des personnages...) et un thriller psychologique. La grande qualité des dessins et une histoire véritablement prenante font de lui une réussite en tout point. À suivre dans les années qui viennent !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 626 fois
1 apprécie

Autres actions de DocAlaska The Promised Neverland