Chambouler l'univers Marvel. Voilà une idée sympa ! à condition de connaître un peu cet univers. Pas de soucis pour moi. Ma jeunesse a baigné dans les comics. C'est la raison pour laquelle House of M m'intéressait. Une série courte dont j'avais lu les premières sorties kiosques il y a quelques années et que je n'avais jamais pu finir. Cette fois j'ai enfin pu la lire grâce à l'édition intégrale.


Et quelle déception....


Il s'agit évidemment de parler ici de l'oeuvre centrale, celle où l'on suit Wolverine tentant de réunir une équipe afin de stopper le pouvoir de Sorcière Rouge, et non des numéros kiosques qui s'attardaient sur chaque héros transposés dans ce nouvel univers. Pour moi House of M ne souffre jamais de ses idées qui sont très bonnes. Des héros qui tiennent de nouvelles places, un monde chamboulé qui replace toutes les figures mythiques de Marvel. Ainsi Magneto, Doom, Tornade, la Taupe et Namor sont des empereurs surpuissants tandis que Spidey et Iron Man sont des stars à visages découverts. Les mutants règnent sur la terre et les sapiens sont en minorité, certains étant même des parias. Malheureusement cet univers chamboulé que l'on aimerait explorer un peu plus n'est jamais très creusé. Il y a bien quelques fausses pages de journaux qui nous apprennent quelques détails sympathiques mais l'aventure en elle-même ne s'attarde pas sur le chamboulement.


On suit Wolverine qui se souvient de tout, qui sait qu'il y a une couille quelque part et qui agit, vite, très vite. Trop vite. En quelques pages il a déjà réunit une équipe. Dix pages plus loin le combat final est déjà amorcé. Pas le temps de savourer l'uchronie, le scénariste a préféré nous faire foncer tête baissée dans les combats. Ce qui nous amène au deuxième défaut : le rythme. Bon Dieu, que c'est mal fait. Il y a vraiment un problème technique, un problème d'agencement des dialogues et de foisonnement des informations. Trop de bulles, souvent mal placées, des actions incompréhensibles, des personnages qui parlent tous en même temps et qui ne prennent pas le temps de poser les situations. Une telle histoire aurait mérité bien plus de pages. Là je trouve ça bâclé.


C'est con parce que les couvertures de Ribic sont magnifiques et l'idée de base est sympa. D'ailleurs les premières pages sont supers, lorsque Wolverine commence à comprendre le nouveau monde dans lequel il est. Mais après le scénario fuit à une vitesse folle. Il suffit d'une case à chaque fois pour illustrer la révélation que vit chaque personnage en découvrant qu'il est dans une réalité parallèle. Ça va vraiment trop vite, on ne s'attarde sur rien et on finit sur une fausse-bonne idée.

-Alive-
4
Écrit par

Le 9 novembre 2014

10 j'aime

6 commentaires

House of M
-Alive-
4
House of M

Un projet bâclé

Chambouler l'univers Marvel. Voilà une idée sympa ! à condition de connaître un peu cet univers. Pas de soucis pour moi. Ma jeunesse a baigné dans les comics. C'est la raison pour laquelle House of M...

il y a 8 ans

10 j'aime

6

House of M
WeaponX
8
House of M

Wanda au pays des merveilles

Un crossover entre l'équipe des Astonishing x-men de Whedon et les New Avengers de Bendis, supervisé par ce dernier et dessiné par Coipel. Bref: House of M. Graphiquement, le dessinateur français...

il y a 6 ans

8 j'aime

4

House of M
JeanSeb
7
House of M

Critique de House of M par JeanSeb

Un gros "What if" très sympathique, qui vaut surtout plus pour son cadre et les concepts de personnages présentés que pour l'histoire (qui a dit "Quelle histoire?!?") en elle-même. Le gros intérêt...

il y a 12 ans

3 j'aime

1

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
-Alive-
4

Magnifique couverture d'Edward Hopper

Prix de l’Académie Française quoi ! Les mecs vous êtes trop vieux, faut arrêter. Ce prix c’est pas rien, ça veut dire : « on veut que ce soit cette littérature qui fasse école », c’est le prestige...

il y a 6 ans

117 j'aime

25

The Life of Pablo
-Alive-
9

Conseils à ceux qui s’apprêtent à écouter l’album

• Oubliez que Kanye West est un connard, ça ne vous poussera qu’à de mauvaises intentions. • Ne regardez pas la pochette ! • Préparez vos oreilles à l’autotune. • Après la première écoute, si...

il y a 7 ans

117 j'aime

18

The Wall
-Alive-
10
The Wall

Un spectacle

On ne peut forcer personne à aimer une oeuvre. C'est inutile et agaçant, et puis chacun sait qu'en vérité nos coups de cœur tiennent plus souvent de la surprise que d'une écoute forcée et assidue...

il y a 8 ans

81 j'aime

15