A mi chemin entre le thriller médical et la parabole sur l'exclusion et la maladie, Tezuka livre une œuvre mature et sans concession qui, dans le sillon du docteur Kirihito et de ses proches, nous emmène sur les traces les plus profondes de la nature humaine. Ambition, haine, jalousie, violence -sexuelle ou non-, désespoir se mêlent à la l'amour, la justice ou encore la rédemption.

Au delà de la réussite époustouflante de cette épopée de la vie, Osamu Tezuka contribue avec cette tragédie à donner au manga ces lettres de noblesse.
Walter
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 30 janvier 2011

4 j'aime

Kirihito
Walter
8
Kirihito

Vis ma vie de docteur.

A mi chemin entre le thriller médical et la parabole sur l'exclusion et la maladie, Tezuka livre une œuvre mature et sans concession qui, dans le sillon du docteur Kirihito et de ses proches, nous...

il y a 12 ans

4 j'aime

Kirihito
bobozelda
8
Kirihito

Critique de Kirihito par bobozelda

Une série qui a du chien, signée par le maître.

il y a 10 ans

1 j'aime

Kirihito
Raider55
8
Kirihito

Tezuka et la comédie burlesque dramatique

Lorsque Osamu Tezuka se lance dans l'écriture de Kirihito, sait-il que son oeuvre va nécessiter 2 ans d'écriture ? Ainsi, lorsque vous vous lancerez dans la lecture de ce manga, ne soyez pas étonné...

il y a plus d’un an

1 j'aime

Gurren Lagann
Walter
10

Je mélange mon epicness avec mon awesomeness, et je balance le tout en plein dans ta gueule.

On va pas se refaire le pitch de la série ici, c'est pas ce qui compte dans Gurren-Lagann. Non, dans cet anime, l'important ce n'est pas ce qu'on fait, mais la manière dont on le fait : c'est à...

il y a 12 ans

5 j'aime

Kirihito
Walter
8
Kirihito

Vis ma vie de docteur.

A mi chemin entre le thriller médical et la parabole sur l'exclusion et la maladie, Tezuka livre une œuvre mature et sans concession qui, dans le sillon du docteur Kirihito et de ses proches, nous...

il y a 12 ans

4 j'aime

Batman : Guerre au crime
Walter
7

The vigilante is watching them.

On ne change pas une équipe qui gagne, comme qui dirait, et on salue pour la peine le retour du duo que forment Alex Ross et Paul Dini, toujours dans le format one shot. Après un opus très remarqué...

il y a 12 ans

1 j'aime