Avatar cesarsanchez

Critiques de cesarsanchez

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

"La comédie de l'année"

Des ressorts comiques totalement ringards ("lol il a un sac en plastique sur la tête"; "ouloulou y'a des costumes sadomaso") assemblés par un stagiaire montage de France 3 Poitou-Charentes. Le réalisateur essaye de pomper mollement Antonin Peretjakto, en vain. Tout tombe tellement à plat que ça en devient gênant. J'ai été courageux de rester jusqu'au bout. Lire l'avis à propos de En liberté !

3 2
Avatar cesarsanchez
3
cesarsanchez ·
Bande-annonce
6.7

Sale des fêtes

Gnagnagna c’est super bien réalisé gnagnagna y’a pas de fond gnagnagna ça ne raconte rien . Prenons Climax pour ce qu’il est : un bad trip filmique à voir uniquement sur grand ecran , ni plus ni moins le meilleur film d’horreur français depuis ... depuis ? Seule la postérité nous dira si le film avait quelque chose à nous dire. D’abord il faut s’en remettre. Je vais regarder Oui Oui avant... Lire l'avis à propos de Climax

Avatar cesarsanchez
7
cesarsanchez ·
Bande-annonce
5.8

Aucun homme ni dieu ni humilité

Cette série B veut se prendre pour une série A en pétant plus haut que son cul, à l’aide d’une ambiance ultra lourdingue et dénué d'humour, mais très bien filmé et interprété par des comédiens à qui on a demandé de parler au ralenti. Froncement de sourcils et chuchotements sont sur tous les visages des interprètes pour en rajouter dans la fausse gravité de la chose, ou dans son... Lire la critique de Aucun homme ni dieu

2 2
Avatar cesarsanchez
4
cesarsanchez ·
Bande-annonce
5.5

Une ketastrophe

J'ai tenu 35 minutes devant cette chose informe et hideuse. Fan de la première heure de ses caméras cachées qui m'ont occupé quelques gueules de bois, je m'attendais à rire comme une baleine. Au bout de 2 minutes j'ai compris que ce qui marchait dans ses caméras cachés télé serait absent au cinéma. Ici, les séquences sont complètement surdécoupés à l'overdose avec des faux raccords un plan... Lire l'avis à propos de Mon Ket

2 2
Avatar cesarsanchez
2
cesarsanchez ·
Bande-annonce
7.4

Jusqu'en enfer

Voici ce qu'on appelle familièrement une tarte en pleine gueule. Le réalisateur manipule l'empathie du spectateur de façon magistrale pour coudre son intrigue de thriller caché derrière un drame social, les coups de théatre se cachent eux aussi dans les non dits, une scène de fête inoubliable de tension, une tension qui se conclut en apothéose dans un final digne des plus grands films... Lire la critique de Jusqu'à la garde

1
Avatar cesarsanchez
9
cesarsanchez ·
Bande-annonce
6.1

Laissez respirer le spectateur

Film expérimental qui veut systématiquement faire mieux que les autres mais en fait des tonnes là où l'histoire aurait dû les pousser à l'épure. Ce style allait parfaitement à leur précédent film (L'étrange couleur...) mais c'est une erreur fatale d'avoir voulu faire la même chose içi. On est dans la démonstration totale. Ca ne sert à rien de mettre 12 idées conceptuelles par plan, le cerveau... Lire la critique de Laissez bronzer les cadavres

1
Avatar cesarsanchez
3
cesarsanchez ·
Bande-annonce
4.4

Le retour du retour du retour du retour du retour de Chucky

Il faut tout d'abord féliciter la personne responsable de la traduction française du titre qui a fait preuve d'une inspiration à toute épreuve. En même temps si il a vu le film on peut comprendre qu'il n'ait pas eu envie de chercher trop loin. Chucky revient dans un hopital psy. Andy est de retour, il a bien grandi depuis le premier film mais n'a pas gagné en charisme avec les années. Je... Lire l'avis à propos de Le Retour de Chucky

4 3
Avatar cesarsanchez
2
cesarsanchez ·
Bande-annonce
7.2

Faute de subtilité

On pourra louer autant qu'on veut la splendeur visuelle de Loveless, il n'en demeure pas moins que le réalisateur aurait pu faire preuve d'un peu plus de subtilité. Pour dénoncer l'individualisme féroce de la société russe, Zvyagintsev ne recule devant aucune idée lourdingue. Rien que la première scène de conflit entre le père et la mère dans la cuisine est grossièrement dialoguée, les... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

17 2
Avatar cesarsanchez
5
cesarsanchez ·
Bande-annonce
6.1

OSEF

Quand on a un point de départ aussi intriguant lorgnant vers le thriller, il faut pouvoir suivre. Or tout ce qui sera révélé sur cette fameuse Jane Doe nous en touche une sans faire bouger l'autre. En gros une simple histoire fantastique ne racontant pas grand chose voir rien du tout. C'est techniquement très bon et les 2 acteurs assurent comme d'habitude, mais tous ces efforts ne servent à... Lire la critique de The Jane Doe Identity

1
Avatar cesarsanchez
4
cesarsanchez ·
Bande-annonce
5.9

Berlin nid d'espions

Je crois n'avoir rien compris à cette histoire à tiroir avec agent double et triple qui ont parfois des noms qui se ressemblent. Pas évident à suivre pour un européen alors qu'en est il d'un américain bovin qui pense que l'Espagne est en dessous de l'Australie ? La narration est inutilement alambiquée et certains choix musicaux sont tout simplement pompiers lorsqu'ils ne sont pas honteux (je... Lire l'avis à propos de Atomic Blonde

Avatar cesarsanchez
6
cesarsanchez ·