Avatar chester_d

Critiques de chester_d

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

Brise Glass

S'il avait pris de plus grands risques commerciaux, Shyamalan aurait pu faire de Glass une sorte de Vol au dessus d'un nid de coucou des années 2010, avec Bruce Willis dans le rôle de Jack Nicholson et Sarah Paulson dans celui de Louise Fletcher. Au milieu des années 70, le film de Forman faisait l'éloge de la folie dans une terre d'adoption (les Etats-Unis) qui s'avérait... Lire la critique de Glass

1
Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
6.6

Expérience de laboratoire

En septembre dernier Bertrand Mandico réalisait le clip d'une chanson de Calypso Valois: dans ce petit film de cinq minutes, un esthète présentait à ses hôtes, lors d'un dîner, sa nouvelle acquisition : un homme-oiseau vêtu de cuir (Nicolas Maury) sortait alors de sa cage pour jouer les créatures lascives, se frotter aux... Lire l'avis à propos de Les Garçons sauvages

28 6
Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
6.8

La complainte de Casey/Casper

Il y a un tout juste un an, Casey Affleck revenait des limbes du cinéma indépendant avec Manchester by the sea, mélodrame qui lui offrait un rôle de premier plan, presque conçu sur mesure pour sa tonalité plaintive. Cette tonalité tient d'abord à la voix de l'acteur : sourde, traînante, à la limite du chuchotement, cette voix a été, depuis Gerry (GVS, 2002), un signe... Lire l'avis à propos de A Ghost Story

Avatar chester_d
4
chester_d ·
Bande-annonce
7.0

A ma soeur

Après sa moisson de prix dans les festivals français et étrangers, Grave sort enfin, et presque trop tard, comme éventé déjà par l'immense rumeur qui, depuis sa présentation à la Semaine de la Critique, en mai dernier à Cannes, l'annonce comme un petit phénomène. C'est un peu triste à dire, mais le film se retrouve déjà dans la position de l'oeuvre surestimée, obligeant la critique à... Lire la critique de Grave

1
Avatar chester_d
7
chester_d ·
Bande-annonce
7.0

Tristes Tropiques

A la fin de Lost City of Z, Percy Fawcett se souvient du jour où sa femme, Nina, a lu lors d'un dîner une lettre concernant son fils. Deux époques se confondent : celle de la lecture de la lettre, dans laquelle Nina Fawcett dit avoir craint de mourir en couche, et celle de la dernière expédition de Fawcett en Bolivie, entreprise une vingtaine d'années plus tard. Capturés par une... Lire la critique de The Lost City of Z

1
Avatar chester_d
5
chester_d ·
Bande-annonce
7.5

Damien Chazelle feat. John Legend

Vers le milieu de La La Land, Sebastian (Ryan Gosling), petit pianiste de jazz qui ne jure que par Charlie Parker, se retrouve sur scène en tant que claviériste d'un groupe qui ne joue ni du jazz, ni (à mon avis) de la musique. Cette scène de concert marque une coupure très nette dans La La Land : ce n'est pas seulement le début de la fin dans l'histoire de Sebastian et Mia (Emma Stone),... Lire l'avis à propos de La La Land

5
Avatar chester_d
7
chester_d ·
Bande-annonce
6.6

La Dernière tentation de Marty

Si l'ordre des films, dans une œuvre, a un sens, la sortie de Silence, trois ans après Le Loup de Wall Street, marque un moment de repentance après l'orgie. Film austère, peu aimable, Silence pourrait être décrit comme la retraite spirituelle du vieux Marty chez les Jésuites : c'est évidemment une description superficielle, mais elle suffit à expliquer l'impression... Lire la critique de Silence

6 2
Avatar chester_d
8
chester_d ·
Bande-annonce
3.3

Economie du couple

Le premier Fitfy Shades s'achevait sur une rupture, le second commence sur une scène de retrouvailles. Après avoir revu Christian Grey dans un vernissage, Anastasia accepte de se laisser embrasser, puis de recoucher avec son ancien amant, qui veut lui prouver qu'il est capable de maîtriser ses pulsions dominatrices. C'est l'enjeu sentimental de ce deuxième volet, beaucoup plus... Lire l'avis à propos de Cinquante nuances plus sombres

5
Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
7.3

L'Hiver des morts-vivants

Désigné depuis plusieurs semaines, grâce à une campagne à Oscars d'une redoutable efficacité, comme un film « déchirant et majestueux », Manchester by the sea ne déchire pas davantage qu'il n'impose une quelconque majesté. Il faut plutôt le voir comme un film excessivement discret et retenu, presque un paradigme d'understatement, qui partage avec d'autres films... Lire la critique de Manchester by the Sea

18 4
Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
6.8

La malédiction de Toutankhamon

Rogue One annonce, on le sait, une série de films bâtards écrits et réalisés en marge de la trilogie relancée l'an dernier par Le Réveil de la Force de J.J Abrams. Condamné par sa nature même de spin-off à n'être qu'un sous-chapitre de la grande histoire, le film joue pleinement de son statut de Petit Poucet : sa troupe de rebelles rejouant le siège de Fort Alamo... Lire la critique de Rogue One : A Star Wars Story

2
Avatar chester_d
4
chester_d ·