Avatar chester_d

Critiques de chester_d

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Régime sec (ou description d'un protocole)

1) L'objectif du protocole réalisé par le Dr VALLEE est de faire réaliser à deux acteurs américains une performance susceptible non seulement de leur ouvrir les portes des Oscars, mais de faire d'eux les winners de la soirée. Cet objectif ne peut être atteint qu'au prix d'un travail très dur: une perte de poids conséquente est exigée, à laquelle s'ajoute, dans le cas de Jared Leto, une... Lire l'avis à propos de Dallas Buyers Club

1 3
Avatar chester_d
2
chester_d ·
Bande-annonce
7.5

Très très grande beauté

Pourquoi Jep (Toni Servillo) n'est-il pas devenu écrivain? Pourquoi a-t-il préféré être le roi prodigue de fêtes exaltant sa puissance autant que sa vanité? Cette question se pose autant au personnage qu'au cinéaste qui le regarde: on a pu reprocher à Sorrentino de se repaître de l'esthétique de ces fêtes-spectacles, tout en lui opposant une hypothétique "vraie beauté" qui traverse le film par... Lire l'avis à propos de La Grande Bellezza

3
Avatar chester_d
9
chester_d ·
Bande-annonce
6.1

Le beau métier de faussaire

Une scène d'American Bluff a retenu l'attention de la critique: c'est celle où Irving Rosenfeld (Christian Bale) montre à Richie DiMaso (Bradley Cooper) la copie d'un portrait de Rembrandt: "What's the master?", demande le petit arnaqueur au flic, avant de conclure que rien ne permet objectivement de distinguer le tableau du faussaire de celui du maître: l'un peut valoir l'autre. On a raison de... Lire l'avis à propos de American Bluff

1
Avatar chester_d
6
chester_d ·
Bande-annonce
5.4

Un dimanche de merde

Le sujet d'Un beau dimanche, si l'on s'en tient à sa conclusion, serait la rencontre de deux personnages qui, le temps un week-end, quittent le poste ou la fonction qu'ils occupent pour vivre un peu. Mais au lieu de donner à voir cette rencontre, d'en faire l'événement du film, Nicole Garcia et Jacques Fieschi, son coscénariste, ont d'abord créé des types sociaux, visiblement dessinés après... Lire l'avis à propos de Un beau dimanche

5
Avatar chester_d
1
chester_d ·
Bande-annonce
6.3

Punition (ou 10+1)

Après le grand vide ("Je ne sens plus rien") vient le temps de la punition. Et quand il s'agit de châtier ses personnages, LVT sait comment s'y prendre: Joe va payer l'insouciance de ses jeunes années selon des règles que les teasers du film ont déjà plus ou moins révélées. Disons simplement, pour ceux qui n'auront pas encore vu le film, que ça va faire très très mal et que ce n'est plus drôle... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 2

12 10
Avatar chester_d
1
chester_d ·
Bande-annonce
6.7

Ben dans L'Alchimiste

Je me suis endormi devant "La Vie rêvée de Walter Mitty": mes yeux se sont fermés au moment où Ben Stiller (Walter), après une longue traversée de l'Himalaya, rencontre Sean Penn, qui joue le rôle d'une sorte d'anachorète. Avant cette ascension vers les sommets (l'endroit où se trouve le Sage), le film suivait déjà depuis un certain temps une mauvaise pente, comme si la réalisation effective de... Lire l'avis à propos de La Vie rêvée de Walter Mitty

Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
5.6

Ecrire, dit-il

Décrire un paysage pour parler de soi, donner "de la pure présence" en faisant disparaître la première personne: "L'Amour est un crime parfait" est un film où l'on n'arrête pas de théoriser sur l'écriture. C'est ce que fait Marc (Mathieu Amalric) : il donne des cours de "creative writing" dans une université suisse ultramoderne. Mais de quelle écriture parle-t-on? Celle d'un texte ou celle d'un... Lire la critique de L'amour est un crime parfait

Avatar chester_d
6
chester_d ·
Bande-annonce
6.6

Soudain, le vide

Si l'on cherche un jour, quand le modèle de la psychanalyse sera reconnu comme obsolète, un exemple d'analyse grotesque, on le trouvera dans Nymphomaniac plus encore que dans Antichrist : toutes les interprétations exposées successivement par Seligman (Stellan Skarsgard) sont fumeuses, elles ne parviennent pas à expliquer la vie sexuelle de Joe (Charlotte Gainsbourg), qui, entre deux récits,... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

20 3
Avatar chester_d
10
chester_d ·
Bande-annonce
7.4

La Planète des singes

Le tragique de Casino ou de Raging Bull a déserté les bureaux de Jordan Belfort pour céder la place à une sorte de carnaval géant, où tout se passe en dessous de la ceinture. Dans un tel film, il n'est donc pas étonnant de voir Jonah Hill se branler devant une jolie blonde ou gober tout cru le poisson rouge d'un employé distrait. Cela faisait longtemps que le cinéma de Scorsese n'avait pas,... Lire la critique de Le Loup de Wall Street

3
Avatar chester_d
9
chester_d ·
Bande-annonce
6.0

Intervilles

Réalisé il y a quinze ans par Peter Weir, The Truman show est la référence majeure de Hunger games, mais c'était il y a quinze ans, au début de la télé-réalité. C'est en ce sens que la satire de Weir avait faire mouche à l'époque: la vie apparemment merveilleuse de Truman Burbank préfigurait celle des Anges de la téléréalité, elle était juste moins vulgaire. Mais au-delà de sa visée satirique,... Lire l'avis à propos de Hunger Games : L'Embrasement

2 2
Avatar chester_d
2
chester_d ·