Avatar clairemouais

Critiques de clairemouais

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Qu'est ce que je n'donnerais pas pour n'être pas là.

Connaissant déjà, sans savoir comment, la BO, je me dis que je suis obligée de regarder la chose. Anna Karina et Gainsbourg dans un même film, ça ne peut être que bien, n'est ce pas ? Ah oui, film, c'est une comédie musicale. Premier visionnage, on est perturbé. Perturbé parce que le doublage est une immondice sans nom. Comme si le film avait été tourné et puis qu'on avait écrit les... Lire l'avis à propos de Anna

10 6
Avatar clairemouais
9
clairemouais ·
7.6

Paris - Mode d'emploi

Le petit livre est très attirant quand on le feuillette en librairie. Plein de jeux, et on sait qu'avec Perec, cela va être délicieux de tord-méninges et de malices. Des jeux, oui, publiés dans Télérama. Quelques Senscritiqueurs trop zélés viendront dire que ça n'a rien à faire dans la catégorie "livres", et demanderont alors à pouvoir noter leurs sudoku. Les sudokus, ça n'est pas... Lire l'avis à propos de Perec/rinations

12
Avatar clairemouais
7
clairemouais ·
Bande-annonce
8.1

Itinéraire d'un connard égocentrique

Avec son nez empaté, ses paupières tombantes et ses balafres, la gueule d'Andrew est plus proche de celle de Rocky que de celle d'un batteur. "Batteur", le mot correspond tout de même parfaitement : le tshirt trempé de sueur et les mains en sang, un type avec un corps de gros chamallow tente malgré ses épaules tombantes et son air hébété de "devenir un grand" de la batterie. Déjà entré dans un... Lire l'avis à propos de Whiplash

110 38
Avatar clairemouais
5
clairemouais ·
8.2

Wajdi Mouawad a une tête de Xavier Dolan.

Il y a indéniablement chez Mouawad quelque chose de très attirant, une espèce de facilité qui, quand on y regarde de près, a des airs adolescentes. Un peu comme du Dolan, mais avec des mots. Je sais, la comparaison est facile, mais le québécois ne fait pas tout ! Chez Mouawad, justement, le québécois est une force : un langage qu'on rencontre plutôt peu en littérature, et au théâtre, un... Lire l'avis à propos de Forêts

9 2
Avatar clairemouais
3
clairemouais ·
6.7

250 pages dans un train, entre Paris et Rome

Exercice stylistique évident, avec l'utilisation du "vous" pour personnage au lieu de la première ou de la troisième personne habituelle, et roman d'analyse, La Modification a de quoi en repousser plus d'un, surtout si l'on clôt le tableau en rappelant qu'est collée ici l'étiquette Nouveau Roman. Pourtant, un équilibre agréable entre les deux aide le lecteur à venir à bout de ce long trajet.... Lire la critique de La Modification

15
Avatar clairemouais
7
clairemouais ·
7.2

LATH

Le problème de Nabokov, c'est qu'on a vite l'impression d'en avoir fait le tour. Le vrai problème, c'est que ce n'est pas seulement de sa littérature que l'on a fait le tour, mais surtout de lui-même, Vladimir, en tant que personne. Quatrième roman que je lis, et j'ai l'impression d'avoir assisté, petit à petit, à un glissement : du personnage à la personne. Humbert Humbert (Lolita) semblait... Lire l'avis à propos de Regarde, regarde, les arlequins !

5 6
Avatar clairemouais
5
clairemouais ·
7.1

Dieu est un chien

S'il y a quelque chose d'indéniable, c'est que Pierre Michon écrit parfaitement. Tout est ici délectable. De longues, belles phrases, ce qu'il y a de plus joli et de plus agréable à lire, un narrateur qui s'adresse à un lecteur, ou plutôt à celui qui voit devant lui les onze figures du tableau de François-Élie Corentin, fictif. Bien écrire, oui, mais bien écrire quoi ? L'histoire d'un... Lire la critique de Les Onze

9 1
Avatar clairemouais
7
clairemouais ·
7.7

Critique de Dans la solitude des champs de coton par clairemouais

"La règle qui veut qu'entre deux hommes qui se rencontrent il faille toujours choisir d'être celui qui attaque ; et sans doute, à cette heure et en ces lieux, faudrait-il s'approcher de tout homme ou animal sur lequel le regard s'est posé, le frapper et lui dire : je ne sais pas s'il était dans votre intention de me frapper moi-même, pour une raison insensée et mystérieuse que vous n'auriez pas... Lire l'avis à propos de Dans la solitude des champs de coton

15
Avatar clairemouais
8
clairemouais ·
6.9

La chanson de Roland

Barthes, le monde entier en parle et moi je n'avais pas lu, attaquons-nous au monstre. Barthes chante. Mélodie incroyablement agréable, attirante, et quand on a lu une introduction, courte, nette, qui pose clairement les bases nécessaire à la suite de la lecture, on ne peut qu'être curieux de savoir où tout cela va nous mener. L'histoire de la littérature, l'Histoire, on se dirige bien par là,... Lire l'avis à propos de Le Degré zéro de l'écriture

10
Avatar clairemouais
7
clairemouais ·
Écouter
7.6

Au bout du petit matin...

Le soleil qui toussote et crache ses poumons. Quelques poèmes, quelque sons, et le craquement de la voix d'Arthur H. Petit morceau d'envoûtement, la Négritude nous porte dans le glissement de ses mots, dans l'étrangeté de ses îles, dans la beauté dérangeante de l'inconnu. Alors qu'il n'y a rien de mieux au monde que d'entendre de la poésie lue, Repac nous montre l'erreur : il n'y a rien de... Lire l'avis à propos de L'Or noir

1
Avatar clairemouais
10
clairemouais ·