Avatar daniellebelge

Critiques de Daniel

@daniellebelge
Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.1

Peut mieux faire

Ce film n'est pas (ou plus) drôle, ou alors juste un peu, le minimum syndical quoi. Le scénario surfe paresseusement sur les recettes instaurées par le premier opus de la saga. Beaucoup de gags sont basés sur un comique d'éloignement des français à l'étranger. En cela, il est un peu précurseur de certaines comédies futures qui reprendront ce ressort comique avec plus de succès. Il y a aussi... Lire l'avis à propos de Le Gendarme à New York

3 2
Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
Bande-annonce
7.6

Quand Gray rencontre Chopin

Lorsque l'expressionnisme s'associe au surréalisme et à l'onirisme, le résultat donne un film extrêmement symbolique, angoissant et novateur pour l'époque, un chef d'oeuvre fondateur qui influencera quantités d'artistes et d'oeuvres par la suite. On imagine aisément la terreur ressentie par le spectateur de l'époque, qu'il comprenne ou pas le symbolisme de chaque détail. Le maître vampire... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

Avatar daniellebelge
8
daniellebelge ·
-

Naschy en vampire

Paul Naschy est une figure incontournable du cinéma fantastique espagnol des années 70 et 80. Son amour (adoration) des mythes fantastiques cinématographiques instaurés par la Universal le pousse à écrire de multiples scénarios adaptant les thèmes fondateurs à la sauce ibérique. Le franquisme faisant, les films débarquent avec environ 5 à 10 ans de retard par rapport aux autres productions... Lire l'avis à propos de Le Grand Amour du comte Dracula

Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
-

Naschy en prêtre

Après avoir participé à une cérémonie satanique en Afrique, Leila n'est plus la même. La jeune femme insulte tout le monde et semble grandement malade. Lorsque des membres de sa famille sont retrouvés morts, le prêtre du village suspecte qu'une entité démoniaque se serve de son corps pour accomplir son sale boulot. En entreprenant un exorcisme, le Père Adrian Dunning réveille la colère de... Lire l'avis à propos de Exorcismo

Avatar daniellebelge
5
daniellebelge ·
Bande-annonce
-

""Oh non, ce n'est pas vrai, je vais me réveiller d'un moment à l'autre!""

Waldemar Daninsky (Paul Naschy) accompagne sa promise Sylvia et son futur beau-père anthropologue dans les montagnes du Tibet afin de découvrir le légendaire Abominable Homme des Neiges. Mais Daninsky s’égare dans les montagnes et trouve refuge dans une grotte habitée par deux demoiselles qui vivent en ermites et sont attirées par le corps de l’aventurier qui s’offre un peu de bon temps en... Lire la critique de Dans les griffes du loup-garou

Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
Bande-annonce
6.0

Big Louis

Dans les années 70 jusqu'au début des 80, les films se regardaient en direct lorsqu'ils passaient à la télé. Celui-ci, j'ai du le voir une bonne dizaine de fois avec mes yeux d'enfant puis de jeune adolescent. En résumé, il fait partie de ma vie, bien que je ne le considère pas au même niveau que d'autres films aussi souvent diffusés à l'époque (la grande vadrouille, le corniaud, l'aile ou la... Lire la critique de Le Gendarme de Saint-Tropez

Avatar daniellebelge
7
daniellebelge ·
Bande-annonce
5.9

Terminus, tout le monde descend

Les laissés pour compte de la société coréenne se révoltent par le biais de leur zombification. Le sujet n'est pas neuf mais son traitement au moyen d'une animation semi-réaliste (décors réalistes, les personnages beaucoup moins) est assez original, bien qu'il n'apporte pas grand chose de plus par rapport à un film traditionnel. La mise en place des personnages, durant 20 minutes, est... Lire la critique de Seoul Station

Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
Bande-annonce
3.2

Fortement sous-évalué

On ne trouve guère de défenseurs à ce film sur SC. Et pourtant, j'ai passé un excellent moment de bissitude gothique, parfaitement dans l'esprit du gothique italien des années 60 mais aussi des productions de la Hammer. Alors oui, certes, le film est anachronique, les effets spéciaux piquent aux yeux et Dario Argento déçoit ses plus fidèles, qui attendent beaucoup plus de leur maître mais je... Lire la critique de Dracula

1
Avatar daniellebelge
7
daniellebelge ·
Bande-annonce
5.3

Hakita, Borgé, Hakita, Torgo

Val Guest, un des réalisateurs phares de la Hammer de 1955 à 1961, revient à la maison en 1970 pour réaliser ce film qui ponctue le cycle "Préhistorique" de la célèbre firme (3 films de 1966 à 1970). A cette époque, la Hammer a déjà amorcé son déclin et éprouve beaucoup de difficultés à retrouver le lustre d'antan. Les recettes traditionnelles qui ont fait sa gloire sont éculées. On introduit... Lire l'avis à propos de Quand les dinosaures dominaient le monde

Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
6.2

Vite vu, vite oublié

Classé peut-être à tort en film noir, cette oeuvre assez moyenne se voit plutôt comme une comédie sentimentale sur fond d'intrigue policière, tant le ton est léger et l'intrigue secondaire par rapport aux relations d'un couple peu charismatique. La RKO qui emploie Robert Wise à l'époque, l'envoie tourner au Mexique pour des raisons budgétaires. Avec un scénario peu inspiré et un couple de... Lire la critique de Mystery in Mexico

Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·