Avatar drélium

Critiques de drélium

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.0

Know your enemy

David Simon et Ed Burns égal à eux même donc géniaux. Tout commence jeté abruptement dans le bain du réel, sans exposition, sans suspense, sans cliffhanger, sans rebondissement, en plongée in vivo dans la vie quotidienne de personnes déjà proches, de parfaits inconnus pour le spectateur. Les trois premiers épisodes de leurs séries semblent presque difficiles, trop fournis en personnages à... Lire la critique de Generation Kill

29 8
Avatar drélium
8
drélium ·
Bande-annonce
5.4

Keanu Be

Bien dommage. Ça aurait pu être un super film de tournoi, le Bloodsport culte de Keanu même, fourni en combats, pas trop mal filmé, judicieusement épuré de drama et de trauma à la mords-moi, une émulsion encore trop rare orient-occident que ce pari de Keanu avec Yuen Woo-Ping, mais c'est mou lorsque ça devrait être décisif, sans âme, désincarné comme un actioner HK de la période, chinois par... Lire l'avis à propos de Man of Tai Chi

13 6
Avatar drélium
4
drélium ·
Bande-annonce
6.6

Flying gagueur

Grosso modo, remix en roue libre de l'excellent Dragon Inn, Flying dagger est réjouissant, qu'on se le dise. Réalisé par le très "conciliant" taïwanais Chu Yin Ping (Fantasy mission force, Lire l'avis à propos de Flying Dagger

8
Avatar drélium
7
drélium ·
Bande-annonce
6.8

À gore perdu.

Le carton médiatique absolu, la série qui met tout le monde en désaccord, à même de balancer autant de jouissance que de crispation. Malgré ses nombreuses tares, j'aime The Walking Dead, ce serait mentir de dire le contraire vu que j'ai illico commencé le Comics dès que je suis arrivé en bout de saison 5 pour comparer, et que ça m'a même motivé à recommencer la série, pour recomparer en... Lire la critique de The Walking Dead

34 23
Avatar drélium
6
drélium ·
Bande-annonce
6.4

O_0

C'est peut-être ça, je n'étais peut-être pas "in the mood for". J'ai interrompu mon enchaînement non stop de cette si mauvaise* série qu'est The Walking Dead pour faire cette petite pause Mission Impossible, attiré non par le film, mais par le simple espoir que ces excellentes notes venues de tout le monde ne pouvaient que déboucher sur un divertissement... Lire la critique de Mission : Impossible - Rogue Nation

31 16
Avatar drélium
4
drélium ·
Bande-annonce
7.5

Frustration

En baisse de régime depuis 2010, Pixar n'en reste pas moins gage de grande qualité et il n'y a toujours guère que "Cars" pour vraiment me filer des boutons. Une nouvelle fois, c'est très sympa et j'ai du mal à résister, mais l'unité grandiose d'une aventure à la "Toy Story" (par exemple) manque. La déception a failli pointer plus que le bout de son nez si la dernière partie n'avait pas su... Lire la critique de Vice-Versa

62 21
Avatar drélium
7
drélium ·
Bande-annonce
6.1

Four micro-ondes

(désolé...) Je ne sais si c'est simplement la nostalgie qui m'a permis de supporter "Jurrassic World" et "Terminator Genisys" mais cette énième ride super-heroïque pourtant encensé est tellement plus crispant, tellement vide de toute substance et de toute surprise de narration que rarement je n'ai été aussi désintéressé de l'action qui s'en sort pourtant raisonnablement elle* (bien... Lire la critique de Ant-Man

35 9
Avatar drélium
4
drélium ·
Bande-annonce
6.4

Plus réaliste, tu meurs. Vraiment.

J'ai vu le buzz, les extraits, le trailer et la critique de fatpoop bien avant et je me disais bien qu'il allait y avoir des scènes assez affolantes, mais c'est bien pire que ça... Lire l'avis à propos de Roar

33 16
Avatar drélium
8
drélium ·
6.6

Wu Tang Vs Ninja

Avant de partir en vacances (!!), je voulais traditionnellement vous faire un petit copier-coller extirpé des profondeurs pour - vous remercier de tout ce partage communautaire qui nous amène à nous cultiver, qui que l'on soit, et ainsi mieux communiquer nos différences (sincérité, premier degré) - tous... Lire la critique de Le Chasseur de ninja

11 10
Avatar drélium
7
drélium ·
Bande-annonce
7.5

Network 2.0

Quelle belle surprise. J'attendais pourtant le glauque gratuit à des kilomètres, cet arc récurrent tendu tout entier vers l'effet choc "réaliste", écrasant un récit vidé de sens sous couvert d'un personnage mystérieux qui ne se révèle souvent que simple psychopathe. Tout a pourtant l'air de ça dans "Night Call" et je me bouchais d'abord le nez de peur que la suite n'empeste. Toute... Lire l'avis à propos de Night Call

59 7
Avatar drélium
8
drélium ·