Ode à l'impertinence

Avis sur 0.5 mm

Avatar Zeldafan70
Critique publiée par le

Un film de 3h15, au nom énigmatique, réalisé par une japonaise (encore) inconnue du public occidental. Voilà malheureusement beaucoup trop d'obstacles pour que "0.5 mm" de Momoko Ando sorte de si tôt des ténèbres dans lesquels il est encore caché. Et pourtant, il s'agit selon moi de l'un des meilleurs films du cinéma japonais contemporain.

Le film débute presque comme un documentaire assez austère sur la vieillesse et la fin de vie. Nous suivons le personnage de Sawa Yamagishi (incarnée par Sakura Ando, soeur de la réalisatrice), assistante médicale, timide en apparence, chargée de prendre soin d'un vieil homme à l'article de la mort. Les rapports humains sont froids et impersonnels. Les deux générations cohabitent tout en s'ignorant. Mais ce tableau conventionnel n'est que de courte durée...

Suite à un retournement de situation pour le moins détonnant, Sawa Yamagishi se retrouve à la rue. Sans contraintes et avec audace, elle décide d'aller à la rencontre de personnes âgées, s'invite chez elles, dans leurs existences, leur proposant de les aider dans la vie de tous les jours, moyennant le gite et le couvert. Débute alors une série de rencontres incroyables avec des personnes que la société tend à ignorer.

Porté par des acteurs magistraux, le film mêle légèreté et sensibilité pour nous embarquer dans une aventure humaine surprenante. Je n'espère qu'une chose : que lentement ce film sorte de l'ombre et soit découvert par de nombreux cinéphiles. En attendant, suivons ce que nous réserve Momoko Ando.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 941 fois
10 apprécient

Zeldafan70 a ajouté ce film à 2 listes 0.5 mm

Autres actions de Zeldafan70 0.5 mm