👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Voici donc un navet impayable, qui m'a rassuré sur le cas Emmerich, démiurge légèrement débile qui gâche régulièrement ses "films spectaculaires" par sa propension à célébrer la vertu civilisatrice de la police ou de l'armée. Ici, on reste heureusement dans la crétinerie totale (de la préhistoire aux pyramides en 2 heures, du Tibet à l'Egypte à pied, etc.) et les joyeux poncifs réunis sans une once de second degré : devant ces situations vues 10000 fois (!) et ces dialogues - en anglais - hilarants, on regrette régulièrement : 1) d'avoir plus de 5 ans d'âge mental 2) d'avoir vu autant de films dans notre vie, au point d'avoir irrémédiablement perdu notre innocence... "10000" pose finalement deux vraies questions de cinéma : Est-ce que, parce qu'on peut désormais montrer de manière crédible une horde de mammouths dévalant les pentes de la grande pyramide, c'est une bonne idée de le faire ? Et si Emmerich manquait tout simplement de la perversité la plus élémentaire pour que toute cette déraison devienne jouissive ? [Critique écrite en 2008]

EricDebarnot
3
Écrit par

il y a 7 ans

9 j'aime

3 commentaires

10 000
BlackLemmi
2
10 000

10 000 raisons de ne pas voir ce film.

Des hommes préhistoriques qui parlent anglais et qui vivent en Europe mais qui font trois pas pour arriver en Afrique. Des égyptiens à cheval qui se servent de mamouth pour construire les pyramides...

Lire la critique

il y a 10 ans

26 j'aime

20

10 000
Before-Sunrise
1
10 000

Néant-derthal

10 000 est un film qui se regarde avec une page Wiki à portée de main pour être bien sûr que tout ce qu'on voit se veut réaliste. Déjà, quand on me vend un homme de Néanderthal qui parle anglais avec...

Lire la critique

il y a 10 ans

25 j'aime

15

10 000
archibal
7
10 000

Stargate Atlantis

Une des rares grosses productions voire la seule qui traite de la préhistoire, certes une préhistoire uchronique et extravagante mais le film ne se prétend pas des plus réalistes. Ces partis pris...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

5

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

177 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

160 j'aime

22