Ou le probleme des suites de films cultes

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar KiwyMan
Critique publiée par le

C'est quand même pas facile de se trimballer un passé pareil. Cloverfield, c'était un film original, fort et qui laissait une marque rouge sur la joue. Une claque. Evidement pas parfait, et dont les effets speciaux commencent a vieillir un peu après bientot 10 ans, mais qui utilisait son found footage intelligement et marquait par sa fin. Pour une fois, on ne suivait pas les militaires, les dirigeants, les gens qui comprennent et qui expliquent. On suivait les gens perdus au milieu des flammes, des gravas et des bestioles tueuses. C'est très vite devenu un classique de l'horreur et du found footage, un an avant l'arrivée de Paranormal Activity. En 2016 donc, on nous annonce une suite. Aïe. L'idée me faisait personnellement peur, puisque je ne comprennais pas comment ce film allait pouvoir fonctionner. Jusqu'au bout, pas d'image, pas d'infos. Puis une bande annonce qui devoile le moins possible et qui donne vraiment envie (soupir de soulagement). L'ambiance claustro donne envie et la tension ont l'air maitrisées. Et comme on n'a le droit qu'à des extraits au compte-goutte, ça attise la curiosité. Et puis il y a Mary Elisabeth Winstead. Ramona Flowers dans Scott Pilgrim. Super actrice, qui joue dans trop peu de films proportionnellement à son talent. L'idée d'un "Cloverfield 2" semble de moins en moins mauvaise. Mais cette fois ce ne sera pas en found footage. c'est risqué, mais pourquoi pas, laissons nous tenter.
Au final, 10 Cloverfield Lane est une très bonne surprise, un superbe thriller. Les dialogues et les personnages sont superbement écrits et interpretés (John Goodman notamment), et la musique, sans être inoubliable, apporte beaucoup à l'ambiance. Claustrophobie, paranoïa, partie de Time's Up, (si si) la tension du film est constante et magnifiquement maitrisée jusqu'à la fin. Mais c'est bien là le probleme. La fin du film. Et c'est là qu'on en revient à Cloverfield premier du nom et sa fin choc : elle fait mal, mais elle va jusqu'au bout sans se retenir, et ça ça fait du bien. Celle de 10 Cloverfield Lane est un peu plus... "meh".

"""
Spoilers (un peu)
Déjà, pourquoi filmer l'apparition du titre du film comme une énorme révelation qui changera notre vision de tout le long métrage ? On le connait le titre, il prend toute la largeur de l'affiche (en comptant le L demesuré). Si j'avais vu ce film sans savoir que c'était une suite à Cloverfield, là oui ça aurait été frappant. Mais là, c'est un peu un petard mouillé... Dommage. Et puis une fin classique de film d'horeur/action "je tue les mechants et je pars sauver le reste du monde" pour la suite d'un film culte qui marque justement parce que les gentils ne sont pas surpuissants, et finissent par mourir parce qu'à 4 ados face à la fin du monde on ne peut pas grand chose, ca ne marche pas vraiment... C'est d'autant plus dommage que c'est la dernière impression qui nous reste du film, et que c'en est le moins bon moment...
"""

C'est tout le probleme des suites/remakes/adaptations d'oeuvres cultes : elles souffrent d'une inevitable comparaison avec le pere, qui joue souvent en leur defaveur. "Le premier était mieux", "C'était pas comme ça dans l'original", "T'as lu le livre au moins ?" sont des phrases qu'on entend regulierement en parlant d'adaptations. Si le materiau original merite une adaptation ou une suite, c'est probablement qu'il est bon et qu'il y a donc matière à s'inquieter du resultat.
Mais ce n'est pas vraiment le cas de 10 Cloverfield Lane, qui reste un superbe film que je conseille à tous les fans de tension, de fin du monde et de Mary Elisabeth Winstead malgré sa fin qui déçoit. On passe un très bon moment devant et ce n'est en rien un film raté ou un potentiel gaché.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de KiwyMan 10 Cloverfield Lane