Le bon gros Géant John Goodman

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar Massil Nanouche
Critique publiée par le

Ce métrage aurait dû être le scénario d'un premier film, pas d'un second. A partir du moment où le spectateur associe la "marque" Cloverfield à monstre ou autre, on sait d'avance que les ambiguïtés dans le bunker sur la véracité des propos du proprio', n'ont pas de sens. En effet, une bonne partie de la narration se concentre sur cet aspect, le gars est-il un kidnappeur ou un sauver alors que le pays est victime d'une attaque massive ? Mais bon, vu qu'il existe déjà un film avant pour donner le ton, difficile de s'attacher à ces éléments pour s'immerger dans l'histoire.

Cependant, sans être vraiment angoissant, j'ai trouvé que la tension du huis-clos dans le bunker était vachement bien gérée grâce à un incroyable John Goodman qui, lui, arrive à faire douter sur qui il est vraiment. Même si on devine vite ce qui se passe à l'extérieur, les intentions de son personnage restent assez floues et nourrissent intelligemment les 3/4 du long-métrage.

Mais arrive le grand final... Un final qui sort ses grosses ficelles, qui prend le spectateur pour un attardé et qui de brûle les yeux à coups d'incohérences et autres bêtises du genre. Mais encore, quel John Goodman !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
1 apprécie

Massil Nanouche a ajouté ce film à 1 liste 10 Cloverfield Lane

Autres actions de Massil Nanouche 10 Cloverfield Lane