Ou comment accrocher le spectateur avec du réchauffé

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar Joël Pince
Critique publiée par le

C'est par hasard que je suis entré dans la salle. Jamais entendu parler du film, jamais lu la moindre ligne à son sujet. Je serai bref. On suit le déroulé en se disant à chaque minute que ce film est constitué de ficelles éculées mais, chaque piste est une impasse. Le auteurs, avec un certain plaisir, utilisent les plus vieilles ficelles du cinéma pour nous fourvoyer continuellement.
Ce qui est fascinant dans ce thriller angoissant et oppressant, c'est que l'on ne sait jamais si le personnage principal est un doux farfelu qui aurait gagné le jackpot à la loterie de l'improbable ou un dangereux psychopathe comme le cinéma américain en raffole tant.
Du coup, le spectateur, tout comme la jeune femme, passe son temps à se heurter à une réalité qui ne correspond pas aux indices précédemment récoltés qui accompagnaient et l'héroïne et le spectateur vers des conclusions probables.
Et quand je dis que les auteurs se jouent de nos nerfs à chaque instant, c'est bien jusqu'aux dix dernières minutes qu'ils jouissent de ce plaisir. Comme dans un long conduit d'aération tortueux, à chaque fois que l'on croit atteindre le but, un coude survient nous obligeant à prendre une toute autre direction.
Et c'est finalement particulièrement haletant ; on se prend au jeu, on finit par comprendre que rien ne sert de tenter de deviner la suite logique puisque elle ne sera pas ce que l'on croit mais bien l'exact contrepied.
Et ça l'est, le pied.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 172 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Joël Pince 10 Cloverfield Lane