Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche 5150 Rue des Ormes

Critiques de 5150 Rue des Ormes

Film de (2009)

Si vous avez aimé Dexter et Le Joueur d'échecs

Le film que tous les festivaliers (dont moi) voyaient comme le grand gagnant du Fantastic'Arts 2010. Pour moi, le meilleur film de psycho que j'aie vu. Un « héros » qui n'est pas sans rappeler un certain Dexter Morgan, mâtiné de fanatisme religieux, sur fond de famille pas nette du tout. A lire le résumé, je me suis dit « ouais, le gentil héros va se faire séquestrer par un gros méchant, il va... Lire l'avis à propos de 5150 Rue des Ormes

9 1
Avatar Spark
10
Spark ·

Et le fou prend le roi...

Le meilleur film fantastique que j'ai vu ces dix dernières années. C'est grâce à cette adaptation que j'ai pu découvrir Patrick Sénécal, écrivain fantastique canadien très cool et prof de français à ses heures. Il signe ici l'adaptation de son roman, réalisée par Eric Tessier qui avait déjà adapté une de ses œuvres auparavant (le moyen Sur le Seuil). Ça commence de manière plutôt classique,... Lire la critique de 5150 Rue des Ormes

5
Avatar FoxmcCost
9
FoxmcCost ·

Nightmare on Elm street

5150, rue des Ormes, qui vient d'obtenir le Prix du public (aveugle, sourd et bourré au vin chaud ?) à Gérardmer, me semble avoir bien peu de chance de traverser l'Atlantique pour venir atterrir sur nos écrans petits ou grands... Ne pleurez pas, c'est plutôt une bonne nouvelle, pour nous et pour son réalisateur qui s'épargnera bien des huées ! Son premier handicap étant l'accent québécois,... Lire l'avis à propos de 5150 Rue des Ormes

4 2
Avatar Foxart
2
Foxart ·

Critique de 5150 Rue des Ormes par Zogarok

Prix du Public de Gerardmer en 2010, ce film québécois de Éric Tessier a été tourné en collaboration avec le romancier Patrick Sénécal, dont l’œuvre a directement inspiré le métrage. Dans le film comme le roman, un étudiant est pris en otage par une famille, dont le père d’apparence insipide, prend très à cœur sa mission de justicier. Vivace et imprévisible, le résultat est le fruit... Lire la critique de 5150 Rue des Ormes

2
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·

Critique de 5150 Rue des Ormes par Xidius

Film de kidnapping virant progressivement vers l'horreur, ce pur produit du Québec réussi là où beaucoup échouent, notamment en France. Sans jamais se fondre dans les canons identitaires américains ultra rabâchés, cette Rue des Ormes parvient à jongler constamment entre humour noir, thriller et horreur sans jamais perdre son spectateur en chemin grâce à quelques intrigues qui ponctuent... Lire l'avis à propos de 5150 Rue des Ormes

2
Avatar Xidius
8
Xidius ·

Critique de 5150 Rue des Ormes par Cronenbergfansoff

Des années que j'attendais de visionner l'oeuvre, et enfin je le découvre dans toute sa splendeur. C'est pour moi, un des meilleurs films. Adapté du roman de Patrick Senecal (qui pour moi est le meilleur de l'histoire) paru dans les années 90. 51 50 rue des Ormes est un film choc où théories sur la justice le bien le mal sont évoqués en permanence, et utilise le moyen de l'allégorie à pour... Lire la critique de 5150 Rue des Ormes

Avatar Cronenbergfansoff
8
Cronenbergfansoff ·

Critique de 5150 Rue des Ormes par hopkins

Au démarrage, l'accent québécois peut créer un léger décalage, voir nuire à la crédibilité. C'est vrai, les expressions et insultes made in Québec, par chez nous, c'est plutôt un objet de plaisanterie, alors dans un film à suspense, vous imaginez... Mais ici, très vite, on est plongé dedans, et une fois habitué, cela accentue sans aucun doute le charme et l'originalité de l'ensemble. Le... Lire l'avis à propos de 5150 Rue des Ormes

Avatar hopkins
7
hopkins ·

Le roi des fous

Quelle déception. Ça commence tellement bien. Bon, l'intro est un peu longue mais la situation-concept promet un bon thriller en perspective. Et puis non. On s'aperçoit assez vite que l'auteur a misé ses meilleures cartes trop vite. C'est dommage parce qu'il y a vraiment des bonnes choses : la situation dans laquelle se trouve le héros, les différents personnages et les relations... Lire l'avis à propos de 5150 Rue des Ormes

5
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Critique by NєσLαιη ◥

Thriller québecois de bonne facture en tout cas pour le première partie, le dénouement final est audacieux mais ne procure pas l'attente escompter. Un jeune séquestrer par un type, même une famille assez déranger, le type est un fou d'échec et n'a jamais perdu une partie, il décide de faire des duels avec le jeune pour lui démontrer qu'il est imbattable et bien plus encore car il y à une... Lire la critique de 5150 Rue des Ormes

Avatar NєσLαιη
4
NєσLαιη ·

Zweig

Voici le joueur d'échec de Stefan Zweig revisité à l'image avec un scénario peu commun, avec une histoire de famille profonde, de l'horreur où l'on s'y attend pas, un brun de Shining. Le tout est amené d'une manière à ce que l'on se perdre dans la sympathie pour les uns ou les autres, sans avoir aucune idée de ce qui suit, ce qui rompt tous les clichés américains auxquels nous sommes tant... Lire la critique de 5150 Rue des Ormes

Avatar Vampira
6
Vampira ·