Avis sur

7 h 58 ce samedi-là par klauskinski

Avatar klauskinski
Critique publiée par le

Thriller à la narration virtuose (alternance constante des points de vue et flash-back) 7h58 confirme, après Jugez-moi coupable, le grand retour en forme de Sidney Lumet. Brassant influences bibliques et références à la tragédie grecque, le vieux réalisateur retrouve sa veine morale pour signer un vrai film noir, à mi-chemin entre thriller et drame familial. Le film, qui excelle dans la peinture de minables escrocs prêts à tout pour gagner un peu d'argent, et surtout dans celle de liens familiaux et affectifs gangrenés par le ressentiment et la compétition, ne sombre jamais dans le glauque en accédant à une dimension quasi mythique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 275 fois
2 apprécient

Autres actions de klauskinski 7 h 58 ce samedi-là