Jim Carrey en Afrique

Avis sur Ace Ventura en Afrique

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Dans cette suite des aventures de Ace Ventura, deux éléments comiques sont utilisés: Jim Carrey et l'Afrique. En effet c'est dans cette région du sud de l'Asie que notre dévoué acteur poursuit ses mésaventures en tant que détective animalier.

Le problème du scénario, c'est qu'il manque de subtilité et de cohérence dans les résolutions. En soi, l'enquête était intéressante dans un premier temps, il est donc regrettable que le scénariste n'ait pas piqué dans le personnage de Sherlock Holmes plus de choses, telle que justement une histoire bien ficelée du début à la fin.

La mise en scène quant à elle reste simple, et suffisamment efficace pour permettre aux gens d'apprécier la souplesse de l'acteur principal.

Les gags sont plutôt réussis. On sent l'acteur en roue libre dans pas mal de scène; Ace Ventura est un de ses rôles où il pourra tout se permettre; c'est aussi grâce à ce personnage que Jim a pu parler avec ses fesses sur grand écran et non plus seulement à la télé au Saturday Night Live, MTV, ou, plus récemment, sur Canal +. Malheureusement, sur la longueur, l'humour fonctionne moins soit parce qu'il lasse, soit parce que les meilleures blagues étaient au début. Le spectateur se contentera donc de sourire sur les 20 dernières minutes du film (ce qui est déjà pas mal).

Bref, un véritable divertissement éducatif de par son côté anthropologique revendiqué; certainement pas le meilleur Jim Carrey, mais il aura fait beaucoup pire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 852 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper Ace Ventura en Afrique