Sept césars pour un film de merde

Avis sur Adieu les cons

Avatar JeanFoutre
Critique publiée par le

Bon, c'était vraiment, mais alors vraiment pas dingue. Commençons quand même avec une note de positivité en énumérant les quelques bons éléments du film. Déjà j'aime beaucoup l'univers visuel, et la réalisation n'est parfois pas si mauvaise que ça, mais on a aussi une distribution d'acteurs vraiment bonne... Et puis c'est tout.

Du reste, je retiendrai un film mal écrit, carrément maladroit et grossier dans sa manière de filmer les séquences émotions, avec parfois des blagues lourdes qui font juste pas rire et un côté tragique du coup forcément complètement désamorcé par tout ça... Déjà le scénario a un gros problème, et ce n'est pas comme si j'attachais forcément une grande importance à ce point là dans les films, non, mais là avec une trame aussi délicate et tragique il faut un minimum savoir bien écrire son histoire et ses personnages... Dupontel tombe dans le piège du pathos, c'est lui le con du titre ! Dès le début rien ne va, on voit cette femme atteinte d'une sorte de tuberculose apparemment causée par des sprays pour les cheveux, et puis ce type suicidaire qui va se faire remplacer dans son emploi par des jeunes... Mais le truc c'est que dès qu'un film commence bah très logiquement on ne connaît pas les personnages, donc forcément on en a légèrement rien à foutre de ce qui leur arrive comme ça, d'un coup... Surtout que c'est d'un prétexte pas possible le coup de la maladie... Et puis le cinquantenaire suicidaire qui n'a bien sûr ni femme ni enfant... Parce que oui, faut bien le souligner qu'il est seul, c'est si dur de le faire comprendre autrement que par un stéréotype bidon ! Non mais sérieusement, on dirait juste un gag, une parodie... Enfin bref.

Ensuite comme je le disais, les scènes d'émotions viennent clairement pas sauver le truc, puisqu'elles sont juste bidon et prêtent à rire. Le coup du passé qui ressurgit dans le miroir c'est d'une stupidité, en plus le flashback est juste visuellement atroce même si original. Bah oui, forcément pour que le spectateur s'attache bien au personnage faut rajouter du pathos, alors non seulement elle a une maladie mais en plus on lui a enlevé son enfant ! Ohlala, c'est si tragique ! Allez chiale !

Et faudra aussi m'expliquer le délire des ralentis... D'un coup hop, elle se voit petite et les larmes lui montent aux yeux, petit effet de caméra bien travaillé... C'est d'un grossier pas possible, je supporte vraiment pas ces trucs, c'est sérieusement éliminatoire. Pareil, hop le médecin avait Alzheimer puis il est guéri et se souvient de tout au bon moment ! C'est magique... Et puis c'est surtout pas comme si c'était une faiblesse d'écriture servant juste à mettre un coup de pied au cul du scénario qui, jusque là, traînait un gros boulet bien lourd... Mais non, alors là pas du tout !

Bon après, encore un truc qui ne va pas, c'est la gestion de la tension. Dupontel a failli tuer un gars, il est donc naturellement activement recherché par les flics ! Mais non, pendant toute une partie du film on sait qu'il n'a rien à craindre, puisqu'il est là à trifouiller son ordinateur et qu'on sait très bien qu'il ne se passera rien, il n'y a juste aucune tension, tout va bien dans le meilleur des mondes possibles... Pire, Dupontel croit nous avoir par surprise quand après une durée irréaliste les flics reviennent enfin pour le choper ! Ah, tu l'avais pas vue venir celle-là ! Ben si...

Et justement, revenons-en à cet ordinateur qu'il arrête pas de trifouiller ! Le type est réellement un génie, il peut éteindre un immeuble à lui tout seul, juste en tapotant sur quelques touches... Bah non, ça non plus ça ne fonctionne pas, puisqu'à aucun moment c'est cohérent ou expliqué (je veux dire, on est pas d'un un film de SF ?). Ah oui, et aussi le moment où le fils enfin retrouvé croise la fille qu'il aime, et qu'elle apprend que le mec fait des trucs vraiment super étranges (il lui écrit des poèmes anonymes, lui offre des fleurs, puis surtout il déménage dans son quartier juste pour la croiser plus souvent). Sa réaction logique est de fuir, de prendre peur ! Bah non, non, pas du tout mais alors pas du tout ! Surprise, en fait elle trouve ça trop mignon et l'aime aussi ! Si c'est pas beau ça...

Bref c'est malheureusement un film qui me semblait à la base avoir de l'ambition... Mais non, au final c'est juste mauvais. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 541 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de JeanFoutre Adieu les cons