Affiche Alexandre le bienheureux

Critiques de Alexandre le bienheureux

Film de (1968)

Au doigt et à l'oeil

Alexandre court toute la journée, il est aux ordres d'une femme tyrannique qui ne lui laisse aucun reprit. Pour mettre son homme au travail il lui suffit d'un claquement de doigts. Un simple claque et Alexandre agis. À toute heure de la journée il faut qu'il fasse ce qu'elle souhaite. Du lever au coucher il doit travailler, et même une fois au lit, c'est quand madame veut. Alexandre n'a aucun... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

5
Avatar Heurt
7
Heurt ·

In otio veritas

Charmante bouffée d'optimisme que cet Alexandre le bienheureux ! Armé d'un pitch relativement simple (un homme éreinté par le travail de la ferme conjugale décide de consacrer sa vie à la sieste et la pêche), c'est la représentation la plus pure de l'oisiveté que nous propose Yves Robert. La paresse y est très agréablement mise en avant comme seule vérité de la vie. Philippe... Lire l'avis à propos de Alexandre le bienheureux

13 2
Avatar Alexandre G
7
Alexandre G ·

Eloge de la paresse

Le travail c'est la santé Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os. Ces gens qui cour’nt au grand galop En auto, métro ou vélo Vont-ils voir un film rigolo ? Mais non, ils vont à leur boulot Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font... Lire l'avis à propos de Alexandre le bienheureux

20 8
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Critique de Alexandre le bienheureux par Alligator

Eloge de la paresse : un film qui fait bien fantasmer des hommes et je ne parle pas de Marlène Jobert. La musique de Cosma se marie bien à cette apologie du plaisir de vivre. La simplicité du scénario fait penser à une bande dessinée, à la Franquin, hédoniste et foncièrement heureuse. A noter, le premier rôle de Pierre Richard, déjà dégingandé et désarticulé, tout en gestes démesurés, pitreries... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

8
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Critique de Alexandre le bienheureux par Eric31

Alexandre le bienheureux est une superbe comédie rempli de poésie sur la paresse et un superbe hymne a la vie et a la nature écrite et réalisé par Yves Robert sur une superbe musique de Vladimir Cosma (qui signe l'une de ses plus belle composition) et une superbe photographie réalisé par René Mathelin (qui fera par la suite, la photographie de Clérambard et Les Grand Blond...) qui met en... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

6
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

AALEXANDRE LE BIENHEUREUX de Yves Robert

Ce film d'Yves Robert qui réalise des comédies tendres ,est une véritable ode à la paresse, et au fait de "prendre le temps de prendre son temps". Phrase reprise par François Mitterrand 20 ans plus tard en "savoir donner du temps au temps". Le personnage d'Alexandre doit beaucoup à la stature de l'acteur Philippe Noiret. A cette voix un peu non chalante et sa bonhomie. Paul le Person en ami... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

5
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

On profite de la vie comme on veut !

Cela faisait un bon bout de temps que j'avais mis dans un coin de ma tête Alexandre le Bienheureux comme film que je me devais de découvrir un jour. Et puis un film qui fait l'éloge de la paresse, ça ne pouvait que me plaire voyons ! Casting ultra sympathique d'une part outre Noiret, que j'adore. Déjà inoubliable dans Le Vieux Fusil ou La Grande Bouffe, il ne fait que confirmer son... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

4
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Critique de Alexandre le bienheureux par Remy Pignatiello

Le fait que le film soit proposé dans une copie aussi belle lui apporte beaucoup. Ca rend le film encore plus zen, encore plus pur, plus naturel. Car Alexandre, c'est une ode, et plus qu'à la paresse, c'est une ode à la nature, au naturel, au carpe diem puissance 10. On a Philippe Noiret qui ne joue plus, qui est Alexandre, ce pauvre bougre qui n'en demandait pas tant d'avoir une femme... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

2
Avatar Remy Pignatiello
8
Remy Pignatiello ·

Libre et assoupi

Un peu à l’image de la guerre des boutons Alexandre le bienheureux rejoint la veine champêtre du cinéma d’Yves Robert. Le film est évidemment un formidable éloge de la paresse avec un Philippe Noiret en révolutionnaire passif, qui perturbe la vie d’un petit village de campagne et les certitudes de ses habitants en prenant la décision de rester au lit. « Gagnez ta vie ne vaut pas le coup,... Lire la critique de Alexandre le bienheureux

Avatar ROUB_ELDIABLO
7
ROUB_ELDIABLO ·

Le chien !

Très joli film qui fait semblant d'être naïf un peu comme les films de Tati qui se veulent si enfantins, et qui un peu comme le proverbe "disent la vérité" si simplement, si génialement (je n'aime pas ce mot, mais il correspond si bien). C'est un film surprise, sur lequel on tombe un peu par hasard sans savoir trop ce que c'est, c'est une comédie, alors on se dit "pourquoi pas" et on regarde.... Lire l'avis à propos de Alexandre le bienheureux

Avatar nmarinel
9
nmarinel ·