👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il est grand temps de prendre ta retraite, Ridley...

Alien : Covenant réussit une prouesse que n'accomplissait pas totalement Prometheus : il nous laisse plus interrogateur au sujet de la santé mentale de Ridley Scott que sur les zones d'ombres et autres couacs de son si triste scénario.

ilaose
1
Écrit par

il y a 4 ans

2 j'aime

Alien: Covenant
Sergent_Pepper
5

Asperge le mytho

Le dédale nous égare : Ridley Scott, en retournant à ses premiers amours, ne nous en facilite pas nécessairement l’accès : retour du monstre, suite de son prequel, quête des origines, récit fondateur...

Lire la critique

il y a 5 ans

113 j'aime

27

Alien: Covenant
MatthieuS
5

Un projet qui aurait mieux fait d’être tué dans l’œuf

Alien Covenant est donc la continuité de Prometheus, film réalisé et produit par Ridley Scott en 2012. Cette suite, du nom d’Alien Covenant, est le dessin d’un projet. Ce projet est de rendre cette...

Lire la critique

il y a 5 ans

88 j'aime

33

Alien: Covenant
Behind_the_Mask
7

Mother fucker ?

Dis-moi, cher abonné, te souviens-tu ce que tu faisais en 2012, plus précisément le 30 mai ? Ah ah, j'étais sûr que tu allais dire ça. Allez, je te donne un indice pour te remettre en situation. Tu...

Lire la critique

il y a 5 ans

82 j'aime

22

Le Roi
ilaose
2
Le Roi

Quelle purge !

L'australien David Michôd, en lequel nous avions jadis pu croire grâce à deux premiers essais encourageants, continue sa chute dans les abîmes, en toute discrétion, sur Netflix. The King (étrangement...

Lire la critique

il y a 2 ans

8 j'aime

Free Solo
ilaose
4
Free Solo

Spider-Man est un guignol

Réalisé par l'alpiniste amateur Jimmy Chin et sa compagne Elizabeth Chai Vasarhelyi, Free Solo fait le buzz et jouit d'une visibilité exceptionnelle pour un documentaire après avoir obtenu une...

Lire la critique

il y a 3 ans

8 j'aime

6

Minari
ilaose
7
Minari

Souvenirs d'enfance...

Il y a de quoi craindre le pire à la vue de cette affiche baveuse et de l'étiquetage Sundance, où le film a tout raflé l'an passé, si bien mis en évidence. Mais, ragaillardi par mes dernières...

Lire la critique

il y a 11 mois

6 j'aime