Mariagus interruptus

Avis sur Apprentis super-héros

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Sam et Sue sont deux enfants. Ils sont joueurs. Sue voit que Sam tient quelque chose dans sa main et elle veut absolument savoir ce que c'est. Catherine, maire de la ville et tante de Sue arrive et sort de sa limousine. Il est l'heure pour la jeune fille d'aller faire du ch'val. Sam montre une capsule de canette et Catherine y voit aussi une bague et une future demande mais Sam se dégonfle.

Catherine dit alors : « Pour épouser une Widdington, il faut être un grand homme. Seuls les grands hommes offrent des bagues à leur hauteur. » Tapi dans l'ombre, Oscar a également compris le message...

On les retrouve une fois adultes, à quelques jours de la Saint Valentin. Une parade est organisée pour ce jour spécial.

Sam, qui a des amis robots qui se prennent pour des super héros, est devenu mécanicien. Il travaille dans un parc d'attractions. Il répète inlassablement sa demande en mariage et élabore de nombreuses surprises spectaculaires pour faire sa demande mais il y a toujours quelque chose qui finit par foirer. Il n'arrive donc jamais à ses fins.

Sue est une jolie journaliste et elle attend depuis de nombreuses années que Sam lui pose la fameuse question. Découragée, acceptera-t-elle un choix de carrière qui pourrait tout remettre en cause ?

Oscar, accompagné en permanence de son robot démoniaque Victor, est devenu le super-villain de la ville et ne rêve que d'épouser Catherine. Cette dernière n'a qu'une obsession, mettre Oscar en prison.

Il y a quelques moments mignons et de l'humour dans ce film d'animation mais c'est assez moyen dans l'ensemble. La course à la bague est haletante, ce n'est pas sa valeur qui conditionne les sentiments, mais bon... c'est assez lassant et prévisible. Puis, pourquoi appeler son méchant Oscar ? C'est vexant :)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1001 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Oskar Newon Apprentis super-héros