Affiche Après la tempête

Critiques de Après la tempête

Film de (2017)

Car nos jours ne sont beaux que par leur lendemain...

Après avoir réussi l'exploit, des années durant, de remettre au goût du jour un cinéma traditionnel que l'on pensait désuet, Hirokazu Kore-Eda semble cruellement marquer le pas et frôle le crime de lèse-majesté en faisant de Après la tempête un film presque anodin, en tout cas bien loin des attentes que l'on peut légitimement formuler à son égard. Caméra discrète et légère,... Lire l'avis à propos de Après la tempête

24 3
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

Insaisissable âge adulte

Toujours, Kore-eda a su faire preuve d'une remarquable finesse pour tisser la toile de rapports familiaux complexes et transgénérationnels. Excellant tout particulièrement dans la direction des enfants, qui occupent une place de choix dans sa filmographie, il remportera d'ailleurs deux de ses plus grands succès avec Nobody Knows et I Wish, qui réservent presque exclusivement... Lire l'avis à propos de Après la tempête

15
Avatar Shania Wolf - 火見子
7
Shania Wolf - 火見子 ·

Plus profond que la mer...

APRES LA TEMPÊTE (16,2) (Hirokazu Kore-Eda, JAP, 2017, 120min) : Magnifique portrait sur les liens familiaux, une chronique douce-amère, sur les rêves perdus, à travers l’histoire d’un père un peu loser ancien écrivain prometteur devenu détective miteux cherchant à retrouver l’affection de son fils et à reconquérir sa femme après leur séparation. L’immense réalisateur Hirokazu... Lire la critique de Après la tempête

14 3
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Dans la famille Shinoda, je demande le père

Avec son titre à résonance post-shakespearienne, ce film explore les bouleversements dans une famille après le décès (récent) du grand-père, soit le père de Ryôta Shinoda (Hiroshi Abe), un homme la trentaine qui a encore du mal à savoir ce qu’il veut vraiment dans la vie. Écrivain prometteur (son roman a... Lire la critique de Après la tempête

20 12
Avatar Electron
7
Electron ·

Ce n'est pas facile de devenir l'adulte qu'on rêvait d'être

Après la tempête est une chronique familiale douce amère, dans le Japon d’aujourd’hui. La (grand) mère (délicieuse Kirin Kiki) est soulagée que son mari vienne de mourir, car il était un fardeau pour elle, préoccupé qu’il était à creuser sans cesse ses dettes en tentant de les rembourser. Maintenant, la... Lire l'avis à propos de Après la tempête

6 5
Avatar Roinron
7
Roinron ·

Léger et profond

Présenté à Cannes comme un film mineur de Hirokazu Kore-Eda (et à ce titre "relégué" dans la section Un certain regard), Après la tempête s'avère être un petit bijou d'écriture et de mise en scène. A travers les allers-retours très subtils effectués entre les différents personnages (un homme, son ex-femme, son ami, sa soeur, son fils), Kore-Eda dessine en creux un tableau émouvant, et... Lire la critique de Après la tempête

6
Avatar Christoblog
8
Christoblog ·

Floraison Tardive

« Les grands talents fleurissent tard. » prévient la grand-mère Yoshiko (Kirin Kiki) au sujet de son fils Ryota (Hiroshi Abe). Dans un film où les personnages parlent souvent en adage, celui-ci a toutefois en réalité moins valeur d’avertissement que d’excuse. Auteur d’un premier ouvrage titulaire d’un prix, Ryota n’a pas « confirmé » avec la parution d’un second. Les années passant, ses... Lire l'avis à propos de Après la tempête

2
Avatar Film Exposure
7
Film Exposure ·

Tel père tel fils

Après un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota collectionne les échecs. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en pariant, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. Il apprend que son ex femme fréquente un nouveau prétendant. Kore Eda qui s'est forgé un style dans... Lire l'avis à propos de Après la tempête

3
Avatar dagrey
7
dagrey ·

Ceci n'est pas un film japonais

Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils.... Lire l'avis à propos de Après la tempête

4
Avatar Joseph Amzallag
4
Joseph Amzallag ·

Illusions perdues

La quête du bonheur, toujours, mais avec une pointe d'amertume à cause des illusions perdues. Kore-eda est de retour avec ce qui pourrait être une énième variation sur ces thèmes chéris, si ce n'est que le fond est cette fois enrichi et approfondi et touche bien plus juste que dans Notre petite soeur, qui flirtait avec la mièvrerie (sentiment tout personnel). Le personnage central d'Après la... Lire la critique de Après la tempête

3 1
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·