Artemis Fall !

Avis sur Artemis Fowl

Avatar Capitaine-CLG
Critique publiée par le

Ce sera peut-être le seul exploit de cet Artemis Fowl, avoir réussi dés sa sortie à faire l'unanimité sur son échec cuisant.
En même temps, les indices étaient plutôt claire : production longue et laborieuse, bande annonce peu inspirante et catapultage du métrage sur la plateforme Disney+, preuve s'il en fallait une que Disney n'avait aucune confiance en ce film.

Le produit final en devient assez fascinant tant on assiste à un non-sens scénaristique qui ne peut être que la conséquence d'une film charcuté et mutilé. Je refuse de croire que quelqu'un puisse écrire ce scénario en l'état, et surtout qu'il soit validé. Un indice me parait plus qu'explicite : la voix-off.

Artemis Fowl est en effet narré par le personnage de Josh Gad (non je n'ai retenu aucun nom) qui va passer le film à faire de l'exposition. Le film tombe ainsi dans le piège qu'il faut, à mon sens, absolument éviter : il ne montre pas, il se contente de dire. Le père et le fils sont proches (on nous de dit mais on ne nous le fait pas ressentir, on ne le montre pas), le majordome sais se battre et est un peu bourru (on le dit mais on ne le montre pas), etc

La narration témoigne profondément des soucis scénaristiques du film, contraint de recourir à une voix off pour caractériser ses personnages, expliciter les stupidités du métrage et tenter de donné un semblant de charisme à l'acteur d'Artemis (spoiler : c'est raté...). Une voix off vainement et stupidement justifiée, juste là pour colmater les brèches du scénario.

Pas de bol, le colmatage ne prend pas du tout ! Ce film est un fucking gruyère !
Un exemple tout con, la relation entre Artemis et la fille fée (je vous ai dit que je n'ai pas retenu les prénoms ?). Je vous la résume :

  • Tu m'as capturé !
  • Oui mais ça fait partie du plan.
  • Les fées vont venir me sauver.
  • Oui mais c'est ce que je veux.
  • Les fées sont là, je me demande si je peux te faire confiance mais je vais quand même prendre le risque.
  • Mon père est mort.
  • Et moi je veux sauver mon père.
  • Ami ?
  • Ami pour la vie !
    (mais quand même tu m'as capturé donc je vais te taper une fois pour qu'on soit quitte)

Je vous assure que j'exagère à peine ! Et vous voulez savoir le pire, c'est la relation la plus "développé" du film. Le reste sonne creux, tout est artificiel et preuve à l'appuie : aucun personnage n'évolue, on a suivit des coquilles vides qui sont toujours aussi vide à la fin du film.

Dernier point scénaristique plutôt aberrant (certes il y en a toutes les minutes mais je ne vais pas tous les énumérés), l'absence pure et simple de climax. Le film se termine ainsi :

  • Je vais utiliser le MacGuffin pour ramener ton père
    utilise le MacGuffin
  • Papa ? T'es là ?
    cherche quelques secondes
  • Je suis triste, papa il est pas là.
  • En fait je suis dans la pièce caché que t'as découvert hier.
  • Papa, je suis trop content !

Voilà le climax du film, voilà la résolution des enjeux. Une scène sans énergie, sans émotions, sans rien en fait et se terminant pas un kitchissime "Noooooooooooo" du méchant (qui est très méchant car toujours dans l'ombre, agrougrou).

Bref, c'est catastrophique.

Le montage est également très évocateur: d'une scène à l'autre les personnages se téléporte et je souhaiterai faire une minute de silence pour la nièce du majordome qui va et vient à l'écran sans qu'on ne comprenne jamais ce qu'elle fou dans le cadre.

J'avais espoir de me réconforter sur les visuels et la réalisation mais entre les textures qui auraient mérités un peu plus de post-prod, le centaure le plus mal animé que j'ai vu, la photographie coloré mais manquant de nuances, les visuels très timides et la coupe de cheveux de Judi Dench... je ne retiendrais que quelques tentatives, parfois pas mauvaises, de Branagh pour rythmer les scènes d'actions (malheureusement gâché par les piètres effets numériques).

Bon, achevons tout de même sur un point positif. La musique aux sonorités irlandaise est agréable, très discrète mais agréable à l'oreille.

Un incroyable échec, une espèce d'improvisation vide de sens et d’intérêt porté par un protagoniste au charisme d’huître, plus tête à claque que héros (oui c'est gratuit), sorte de quintessence du film charcuté qui fait plus figure de puzzle bordélique.
Décidément, entre les remake inutile et mauvais, les suites pas tip top à Ralph et Frozen et les projets originaux qui se cassent la gueule... Disney, c'est bien gentil de vouloir dominer le monde, mais propose au moins des projet intéressant s'il te plait.

P.S : le film ne me donne même pas envie de lire les livres tant il est vide et inintéressant, il n'arrive même pas à laisser entrevoir son potentiel (alors que je suis sûr que les livres sont bien plus intéressants).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1948 fois
42 apprécient

Capitaine-CLG a ajouté ce film à 2 listes Artemis Fowl

Autres actions de Capitaine-CLG Artemis Fowl