Avis sur

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

A la fin de "La vengeance de Maltazard",l'horrible personnage en question,qui terrorisait le monde souterrain,parvenait à gagner la surface de la Terre et acquérait une taille conséquente.Maintenant qu'il est là,il s'apprête à mener son funeste projet de domination.Après un premier film plaisant et un second calamiteux,Luc Besson,réalisateur-scénariste-dialoguiste,redresse nettement la barre et livre pour clore sa trilogie le meilleur film des trois.Comme d'habitude,c'est un enchantement visuel.L'image,très propre,est toujours signée Thierry Arbogast,le chef-op attitré de Besson,et propose une impressionnante palette de couleurs vives.Mais le plus par rapport aux épisodes précédents,c'est que celui-ci échappe à l'univers confiné des Minimoys pour se dérouler à l'extérieur,ce qui permet un mélange parfaitement réussi entre toons et personnages réels.Les effets spéciaux sont extraordinaires et les effets d'échelle bluffants.Le cinéaste fait preuve d'une créativité et d'une inventivité de tous les instants,les morceaux de bravoure se succédant à une vitesse folle.Un soin maniaque a été apporté aux détails,et tous les éléments de décor sont utilisés au maximum.C'est dynamique au possible,et saupoudré d'un humour étonnamment décapant pour cette série jusqu'ici assez gnangnan,la destruction de la ville étant à cet égard stupéfiante.Au fil de dialogues et de situations drôles et mouvementés,les personnages sont développés de manière savoureuse,notamment les méchants.Darkos,le fils du vilain en chef,apparait ainsi plus bête que méchant,alors que Bétamèche assure en side-kick rigolo.Mais celui qui remporte la mise,c'est évidemment Maltazard.Imperturbable,la voix suave,il fait le mal avec un naturel confondant et adopte un look déjanté de rock-star à la Jack Sparrow.On pourra regretter que, dans la dernière partie du film,l'avatar animé d'Arthur cède la place à l'insupportable Freddie Highmore.Quant à la morale,entre plaidoyer écologique et éloge de la solidarité,elle est basique et gentillette,mais c'est avant tout destiné aux enfants,et le principal est que le grand spectacle soit au rendez-vous.Eric Serra,qui accompagne Besson depuis ses débuts,signe une musique fort entraînante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pierrick_D_ Arthur 3 : La Guerre des deux mondes