Hé les gars j'ai un gros budget! Cool alors on prend Alain Delon et plein de sportifs célèbres... Me

Avis sur Astérix aux Jeux olympiques

Avatar Garr
Critique publiée par le

Après un Astérix et Obélix contre César sympatoche et un énormissime Mission Cléopatre nos deux héros gaulois reviennent nous titiller la mirette avec des casques de romains... ou plutôt devrait t'on dire : nous enfoncer le glaive dans le sphincter jusqu'à ce que mort s'en suive...

Déjà pourquoi cela s'appelle Astérix et Obélix quand au final on voit dans prêt de 75% du film Brutus (Benoit Poelvoorde) et Alafolix (Stéphane Rousseau)... Je crois que ça suffit à pas avoir envie de la voir... Non? il en faut plus? okay okay poussez pas...

Des blagues a tire larigots qui finalement donnent plus l'impression que chaque acteur fait son one man show dans son coin que participer au film.

Un Clovis Cornillac pathétique en Astérix.

Un scénar à pleurer qui consiste a enchainer les épreuves des jeux, suivre les tricheries de Brutus, les contres des Gaulois etc (toujours entre trois vannes de Elie Semoun en ... je sais même pas à quoi il sert son personnage... ou Alain Delon qui joue Jules César qui joue Alain Delon, difficile a suivre mais peut être le seul truc qui vaut le coup dans le film).

Et pour la route, un final à rallonge pour caler tous les guests : Zizou qui jongle, Tony Parker qui driggle, Mauresmo qui ... raquette... et Jamel qui parle...normal (tout ceci pour la bagatelle de 10M€ soit le prix de tous les autres acteurs réunis, Delon compris, même si en l'occurrence c'était pour l'association caritative ICM)

Je ne parlerai même pas des scandales en marge du tournage parce que ce n'est pas le sujet ici, mais au final le film a couté aussi cher qu'il est nul...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 482 fois
4 apprécient

Garr a ajouté ce film à 3 listes Astérix aux Jeux olympiques

Autres actions de Garr Astérix aux Jeux olympiques