Affiche Au bout de la nuit

Critiques de Au bout de la nuit

Film de (2008)

Un film de ripoux impressionnant

Un film que j'ai loupé il y a 7 ans (merci Netflix pour le rattrapage !!). Et c'est le film qui prouve que Keanu peut finalement être un bon acteur. Les acteurs sont tous très bons, l'intrigue est menée tambour battant, les rebondissements sont vraiment étonnants, et la morale... pas très morale. Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

Avatar Rody Sansei
8
Rody Sansei ·

Badge of Dishonor

Film somme toute assez efficace sans être magistral... Et j'avoue que de voir le nom d'Ellroy sur l'affiche ça me donne malgré tout toujours envie de découvrir le film, même si il au final rarement bien adapté... Comme d'habitude, on a donc droit à notre lot de flics ripoux, de scènes glauques et d’interrogatoire musclé et d'une visite guidée des quartiers de L.A. Lire la critique de Au bout de la nuit

Avatar TK-475
7
TK-475 ·

Critique de Au bout de la nuit par g0urAngA

Bien réalisé, bien interprété, Au bout de la nuit souffre malheureusement d'un scénario abracadabrant un brin lourd. Mais le rythme et l'ambiance nous gagne et nous font passer un moment très généreux en divertissement... Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

Avatar g0urAngA
7
g0urAngA ·

Critique de Au bout de la nuit par Vance

La seconde vision nuit grandement au plaisir, mais le film est une description sans fard des turpitudes de la guerre des polices à L.A. Glauque à souhait, violent, servi par une excellente bande son, mais sans doute trop grand guignol sur la fin avec un numéro de Forest Whitaker presque parodique. Si Keanu Reeves reste assez inexpressif, on a le plaisir de retrouver Hugh Laurie en flic de l'IGS. Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

Avatar Vance
7
Vance ·

Critique de Au bout de la nuit par A_T0m

Tombé dessus par hasard lors de la fête du cinéma, sans avoir lu le pitch ni rien, et belle surprise ! Très bon policier, avec de nombreux bon seconds rôles, Chris Evans, Amaury Nolasco, Hugh Laurie... et surtout, Forest Withaker. Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

Avatar A_T0m
8
A_T0m ·

Critique de Au bout de la nuit par Beedou

C'est cool de retrouver Keanu dans un polar dark. Forest est impeccable, bien tripant. Ensuite les fusillades ne valent pas du Michael Mann mais cela reste efficace comme le rythme en general. L'intrigue est un peu cousue de fil blanc. Cela vaut pas un Training day, un Dark blue ou un Narc mais c'est un polar correct avec un bon casting. Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

Avatar Beedou
6
Beedou ·

'On est tous méchants'

Du pur David Ayer : des dialogues tellement ridicules qu'ils en deviennent géniaux, des acteurs complètement à la rue (Forest Whitaker qui est le master absolu du flic en roue libre signe ici peut-être son chef d'oeuvre) et une palanquée de personnages aux testicules gargantuesques qui gueulent comme des boeufs à l'abattoir pendant deux heures. Quand on pense que ce film est écrit à la base... Lire la critique de Au bout de la nuit

1
Avatar Clint
3
Clint ·

Critique de Au bout de la nuit par AMCHI

Pas nécessaire qu'un film soit révolutionnaire et obligatoirement original pour faire passer du bon temps et c'est le cas avec Au bout de la nuit David Ayer réalise un polar efficace, solide et bien mené, des mots simples pour décrire un polar simple. J'ai apprécié la nervosité permanente dont laquelle baigne Au bout de la nuit, c'est souvent tendu et les... Lire la critique de Au bout de la nuit

1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Critique de Au bout de la nuit par Blockhead

Adapté d’une nouvelle de James Ellroy, ce polar musclé signé du réalisateur-scénariste du percutant "Bad Times" ne révolutionne pas le genre mais témoigne de son redoutable savoir-faire. Ici, tout est carré, à l'image de l'interprétation sans faille d'un casting de pointures issues du grand et du petit écran. Keanu Reeves et Hugh Laurie, notre cher "Docteur House", en tête. Lire l'avis à propos de Au bout de la nuit

1
Avatar Blockhead
6
Blockhead ·

David Ayer, l'anti Fuqua

J'ai ris mais j'ai ris devant ce ramassis caricatural ! Le héros est un flic alcoolo qui a perdu sa femme. Son meilleur pote est un flic black qui s'appelle Washington (putain, Washington !) Le chef de la police est un gros noir comme dans les film de black-exploitation des années 70. On ressort de Street Kings avec une impression gênante comme si on venait juste d'assister à une absence de... Lire la critique de Au bout de la nuit

Avatar SpiderJerusalem
1
SpiderJerusalem ·