Bande-annonce
Affiche Au revoir là-haut

Au revoir là-haut

(2017)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 47
  2. 57
  3. 146
  4. 365
  5. 988
  6. 2928
  7. 8013
  8. 10204
  9. 4328
  10. 1303
  • 28K
  • 2.8K
  • 11K

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts.

Casting : acteurs principauxAu revoir là-haut

Casting complet du film Au revoir là-haut
Match des critiques
les meilleurs avis
Au revoir là-haut
VS
Avatar Gérard_Rocher
8
Critique de Au revoir là-haut par Gérard_Rocher

En cette année 1918 l'hiver va bientôt pointer le bout de son nez. Dans les tranchées les soldats sont usés moralement et physiquement et certains refusent de risquer pour la énième fois leur vie sous les tirs incessants de l'ennemi. Parmi ces hommes usés figurent Édouard Péricourt et Albert Maillard tous deux, comme leur bataillon, sous la coupe d'un homme exécrable, le lieutenant d'Aulnay-Pradelle. Celui-ci...

56 33
Avatar Quentin Pilette
5
Quentin Pilette
Les méchants sont pas gentils parce qu'ils sont très méchants

Les spectateurs français attendaient un film de ce genre depuis tellement longtemps qu’ils n’osent pas bouder leur plaisir : enfin un film ambitieux où les 17 millions d’euros de budget se voient à chaque seconde sur l’écran. Et pourtant le résultat est pour moi une grande déception. Pour être le plus compréhensible possible, je vais spoiler (comme ça, c’est dit). La première chose qui surprend est la question du ton du film.... Lire la critique de Au revoir là-haut

66 23
Critiques : avis d'internautes (367)
Au revoir là-haut
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les yeux derrière le masque

Difficile aujourd'hui de retrouver le cinéma français que l'on aime derrière le masque sous lequel on l'a caché depuis plusieurs années. Car celui qui m'affirmera sans sourciller qu'il s'y retrouve, de nos jours, dans l'offre rance et grotesque de la comédie indigne et honteuse, je ne le croirai pas. Ce serait comme affirmer que l'on prend plaisir à visiter un champ de ruines. Même si de... Lire l'avis à propos de Au revoir là-haut

143 24
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·
Là-haut oui, la nuit des masques

Soyons objectifs : le cinéma actuel est en train de se partager entre un cinéma pour spécialistes (voir The Square ou le Mise à mort du Cerf Sacré), froid et abstrait, et un cinéma populaire (voir les blockbusters américains) qui devrait s'appeler entertainment et non cinéma. Pendant ce temps le cinéma traditionnel français fout le camp. La vieille tradition du réalisme poétique en a... Lire l'avis à propos de Au revoir là-haut

5 4
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·
Découverte
Les rentiers de la gloire

Il a toujours été délicat de catégoriser de manière précise le cinéma d’Albert Dupontel. Si la comédie domine, le grotesque y côtoie souvent les grincements de la satire, et le baroque formaliste s’y permet des détours du côté de la noirceur la plus vigoureuse. C’est ce qui fait sa patte, et qui permettait d’espérer de grandes et belles choses pour cette adaptation du prix... Lire la critique de Au revoir là-haut

89 14
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·
Les sentiers de l'arnaque

Durant la Première Guerre Mondiale, deux jours avant l’armistice, le lieutenant Pradelle (Laurent Lafitte) envoie ses hommes dans un dernier assaut meurtrier, durant lequel le soldat Edouard Péricourt (Nahuel Perez Biscayart) a une partie du visage arrachée par un éclat d’obus en tentant de sauver le soldat Maillard (Albert Dupontel). Revenus à la vie civile, Maillard continue à s’occuper de... Lire l'avis à propos de Au revoir là-haut

38 11
Avatar Tonto
10
Tonto ·
Le masque et la plume

Avec Au revoir là-haut, adaptation du livre de Pierre Lemaitre, Albert Dupontel nous livre son film le plus ambitieux qui se révèle être une belle réussite grâce à une réalisation de haute volée et une écriture qui se mue en critique acide de notre monde contemporain. Au revoir là-haut détient une mise en scène ambitieuse qui donne à son récit fleuve, une puissance toute autre. De ces... Lire la critique de Au revoir là-haut

73 2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
Toutes les critiques du film Au revoir là-haut (367)
Bande-annonce
Au revoir là-haut