Masques et merveilles

Avis sur Au revoir là-haut

Avatar Serval1
Critique publiée par le

Après quelques soirées déprimantes devant des films français sans âme, des comédies pas drôles, des récits convenus et mal joués, ça fait vraiment plaisir de se dire que notre cinéma n'est pas mort et reste capable de produire des œuvres de grande qualité.
Venant de la part d'Albert Dupontel, ça n'a évidemment rien de surprenant. Son univers décalé ne plait pas toujours mais suscite rarement le désintérêt. Ici en plus, il y a des moyens pour proposer une reconstitution de qualité pour évoquer la première guerre mondiale et ses conséquences.
Les comédiens sont bons dans l'ensemble (quelques rares exceptions), décors et costumes sont superbes, la BO est efficace même si elle est parfois un peu sirupeuse. L'histoire est originale et propose comme toujours chez Dupontel de beaux moments oniriques, presque surréalistes, très efficaces pour dénoncer les difficultés d'une reconstruction intérieure et extérieure.
Il y a surtout de vrais choix de mise en scène (que ça fait plaisir de dire ça d'un film français récent ...), parfois risqués (l'horreur des tranchées stylisée aurait pu déraper vers le mauvais goût et ce n'est jamais le cas) , souvent intéressants (la gueule cassée aux masques incroyables), toujours au service de la narration (les scènes dans les cimetières notamment.).
Bon, il y a bien quelques défauts qui sont presque tous liés au scénario: je ne suis pas convaincu par le choix du narrateur qui nous annonce comment tout cela va se terminer (ou presque) beaucoup trop tôt. De plus la fin est un peu artificielle (avec une situation finale peu crédible). Par ailleurs, certains comédiens ne sont pas au niveau de Laurent Lafitte ou Niels Arestrup. Je veux bien aussi reconnaitre que j'ai peut être mis un point de plus par opposition à toutes ces soirées passées devant des films français affligeants. Mais au bout du compte, Dupontel a bien mérité d'être récompensé et beaucoup de réalisateurs devraient s'inspirer de son audace pour réveiller le cinéma hexagonal. Espérons !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 36 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Serval1 Au revoir là-haut