Advertisement
Bande-annonce
Affiche Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

(1999)

Austin Powers : The Spy Who Shagged Me

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 245
  2. 308
  3. 468
  4. 847
  5. 1658
  6. 3122
  7. 3310
  8. 1511
  9. 400
  10. 167
  • 12K
  • 192
  • 818

Le combat entre Austin Powers et le Docteur Denfer continue plus que jamais. Cette fois-ci le Docteur Denfer décide de voyager dans le temps en se servant d'une machine spéciale.

Casting : acteurs principauxAustin Powers : L'Espion qui m'a tirée

Casting complet du film Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée
Match des critiques
les meilleurs avis
Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée
VS
Avatar Valentin Fialon
10
Yeah poupée!

Ceci est Austin Powers, le photographe le plus prisé de la fin des années 60. Homme hors-pair au lit grâce à son « Mojo », source aphrodisiaque qui lui procure un don pour la chose, ainsi qu’une vie d’espion pour le royaume d’Angleterre accomplie. Dans ce deuxième volet de la longue série de parodie James Bondienne de 3 films et un chouilla, nous retrouvons Austin Powers privé de ce « Mojo » à cause d’un plan machiavélique manigancé par son fidèle et grand rival, inquisiteur du mal et grand...

5
Avatar Charles Dervaux
4
Charles Dervaux
Critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée par Charles Dervaux

Jay Roach, réalisateur chevronné aussi original que discret, n’est pas quelqu’un que l’on peut prendre aussi facilement à la légère. Au cours de ces vingt-quatre années de carrière, il a su diversifier ses comédies mais reste principalement connu pour avoir été l’auteur de Mon beau-père et moi, mais également la trilogie Austin Powers, parfois contesté. Si le premier volet était d’une classe internationale, le second est nettement moins emballant et n’arrive jamais à la cheville de son... Lire l'avis à propos de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

PostsAustin Powers : L'Espion qui m'a tirée

Critiques : avis d'internautes (27)
Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L’espion qui m’a tirée… (Droit dans le cœur)

Bon j’avoue ce film a mis du temps avant de trouver grâce à mes yeux et de devenir UN de mes chouchous. En effet, depuis des années je refusais catégoriquement de le regarder… Avant même de le connaître, j’étais déjà occupée à la juger. « Non mais je ne vais pas regarder ça c’est vulgaire, c’est trivial, pas drôle, c’est lourd, et genre Austin il arrive à choper de la belle panthère avec sa... Lire la critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

42 18
Avatar Okrutt
9
Okrutt ·
L'apogée

Après le très bon premier opus. Avant l'horriblement vulgaire Goldmember. Ce deuxième épisode tire tout ce qu'on peut tirer de la série : comique de répétition, scatologie, romantisme touchant des deux personnages décalés que sont le docteur Denfer et Austin. Et puis, qui pourrait mettre une mauvaise note à un film où apparaît Heather Graham ? Lire la critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

2
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·
Critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée par Eric31

Austin Powers : L'Espion Qui m'a Tirée ou Austin Power (Austin Powers: The Spy Who Shagged Me) est une très bonne grosse comédie (a voir absolument en VO) américaine réalisé par Jay Roach, écrite par Mike Myers qui met en scéne (pour la seconde et meilleur fois) les aventures de l'agent 00 Sexe Austin Power contre le Docteur Evil... Une suite de sketches (les mêmes que le premier mais en plus... Lire la critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

1
Avatar Eric31
7
Eric31 ·
Découverte
Critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée par Fab72

Si vous aimez Londres, les années 60, les filles sexy, peu farouches, aux noms colorés (Felicity Bonnebez, Jorevka Toumbezaski…), le kitsch, la musique folk, l’humour gras voire scatologique, les clins d’œil cinématographiques (James Bond, Star Wars...), les voyages dans le temps, les méchants improbables (Dr Denfer, Mini-moi...) et si vous n’êtes pas allergique à cette tête à claques... Lire l'avis à propos de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

Avatar Fab72
8
Fab72 ·
Disco Bond Vol. 2

Ce deuxième épisode reprend quasi-exactement le même principe que le premier, même scénario, mêmes protagonistes, même humour qui devient pour le coup du comique de répétition. On peut donc regretter que le réalisateur n'ait pas cherché à renouveler un peu tout ça, d'autant qu'on découvre quelques bizarreries scénaristiques à force d'utiliser des machines à remonter dans le temps :p. Reste un... Lire la critique de Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée

Avatar Vash
7
Vash ·
Toutes les critiques du film Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée (27)
Bande-annonce
Austin Powers : L'Espion qui m'a tirée
Vous pourriez également aimer...