Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Lourd! Comédie assez typique de la vulgarité sévissant aujourd'hui, même si elle est un peu plus déjantée et colorée que celles faites habituellement. Toutefois, ce n'est pas un gage de qualité, loin s'en faut. Malgré quelques bons acteurs, ce film reste à éviter. Mais peut-être l'ai-je découvert un peu jeune...

Caine78
3
Écrit par

Créée

le 25 oct. 2017

Critique lue 250 fois

3 j'aime

2 commentaires

Caine78

Écrit par

Critique lue 250 fois

3
2

D'autres avis sur Austin Powers - L'Espion qui m'a tirée

Austin Powers - L'Espion qui m'a tirée
SimplySmackkk
8

Austin Powers : L'Espion qui s'est distingué

La trilogie pop et immature des Austin Powers fait partie de ces quelques bonnes séries de comédies américaines des années 1990 à 2000 grâce à son énergie débridée et le décalage de son univers. La...

le 11 févr. 2020

9 j'aime

10

Austin Powers - L'Espion qui m'a tirée
Reivax890
2

L'Espion même pas drôle

Je dois être maso, j'ai détesté le premier film Austin Powers, mais bon autour de moi on me dit que je n'ai pas compris l'esprit de la franchise et qu'il me faudrait voir tous les films pour me faire...

le 17 nov. 2020

3 j'aime

Du même critique

Enquête sur un scandale d'État
Caine78
2

Enquête sur un scandale cinématographique ?

Thierry de Peretti est un réalisateur doté d'une bonne réputation, notamment grâce à « Une vie violente », particulièrement apprécié à sa sortie. J'y allais donc plutôt confiant, d'autant que le...

le 20 août 2022

32 j'aime

8

Mourir peut attendre
Caine78
4

Attente meurtri(ère)

Cinq ans d'attente, avant que la crise sanitaire prolonge d'une nouvelle année et demie la sortie de ce 25ème opus, accentuant une attente déjà immense due, bien sûr, à la dernière de Daniel Craig...

le 7 nov. 2021

28 j'aime

31

L'Origine du monde
Caine78
3

L'Origine du malaise

Je le sentais bien, pourtant. Même si je n'avais pas aimé « Momo », adapté du même Sébastien Thiéry, cela avait l'air à la fois provocateur et percutant, graveleux et incisif, original et décalé,...

le 25 sept. 2021

22 j'aime