Affiche Autant en emporte le vent

Critiques de Autant en emporte le vent

Film de (1939)

"Notre vieil idéal démodé se meurt"

J'ai parfaitement conscience des défauts du film, et des reproches que l'on pourrait lui faire. Autant en emporte le vent présente une vision trop idéalisée du Sud ? Oui, certes, c'est ce qui en fait une adaptation fidèle du roman d'origine. ET puis, le Sud est un personnage à part entière du film, peut-être même partage-t-il la première place avec Scarlett. Après tout, Autant en emporte le... Lire l'avis à propos de Autant en emporte le vent

81 15
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

The pursuit of happiness

Gone with the wind, le plus grand succès de l’histoire du cinéma (1), classique parmi les classiques, peut souffrir d’une image peu attrayante : cet incontournable effraie par son côté ronflant et étincelant, il incarne l’âge d’or des studios et du star system, il matérialise l’idéal romantique par ses affiches où l’on peut voir Clark Gable dans un décor de flammes tenir dans ses bras une Vivan... Lire la critique de Autant en emporte le vent

83 7
Avatar gallu
10
gallu ·

Un jour, Tara...

Mettons les choses au point : oui, l'esclavage est une ignominie. Et, oui, la façon de Scarlett O'Hara (et de Margaret Mitchell, et de ceux, nombreux, qui ont permis à ce film d'exister) de considérer les Noirs est honteusement paternaliste. Et tant mieux si le Sud a perdu la guerre. Bon. Le film est ouvertement pro-sudiste. Ce qui ne l'empêche pas d'être une merveille de photographie... Lire la critique de Autant en emporte le vent

15 7
Avatar lambertine
8
lambertine ·

Avec le vent, tout s'en va

Alors que la guerre de Sécession est sur le point de se déclarer, Scarlett O’Hara (Vivien Leigh) ne s’intéresse qu’à Ashley Wilkes (Leslie Howard), qu’elle veut épouser à tout prix. Seulement, celui-ci a la ferme intention de se marier avec Melanie (Olivia de Havilland). Jalouse, Scarlett épouse un autre prétendant à la va-vite. Mais cela ne cache pas le trouble qu’elle ressent à chaque fois... Lire l'avis à propos de Autant en emporte le vent

18 45
Avatar Tonto
8
Tonto ·

"-Rhett, if you go, where shall I go, what shall I do? -Frankly my dear, I don't give a damn."

On pourra dire ce qu'on veut, il y a tout dans ce film: de grands acteurs pour une grande histoire, une reconstitution historique magistrale, de la haine, de l'arrivisme, de la cupidité, de l'honneur, une guerre et de l'amour... On assiste à la décadence d'une société sudiste jusque là riche, flamboyante et fière, mais aussi à sa difficile reconstruction. Les manigances de Scarlett O'Hara en... Lire la critique de Autant en emporte le vent

41 8
Avatar Melly
10
Melly ·

Sortez les mouchoirs !

J'ai enfin revu ce film grandiose que je n'avais pas revisionné depuis au moins 20 ans, et sans entracte, j'ai finalement bien tenu le coup. Drame historique, chronique de la guerre de Sécession, étude de caractère d'une femme passionnée, capricieuse, volontaire et arriviste, réflexion sur le couple, portrait d'un aventurier plongé dans une Amérique tumultueuse, Autant en emporte le... Lire la critique de Autant en emporte le vent

11
Avatar Ugly
7
Ugly ·

La mégère apprivoisée.

Avec sa flopée d'Oscars, son couple vedette mythique, son Technicolor rutilant, sa reconstitution qui envoie du bois, sa durée digne d'un feuilleton de l'été, "Autant en emporte le vent" est l'archétype même du classique intouchable, de la grosse machine maousse costaud dont on ose à peine dire le moindre mal, sous peine de se faire lapider par une armada de gardiens du temple hystériques.... Lire la critique de Autant en emporte le vent

66
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Le vent se lève... Il faut tenter de suivre

Récipiendaire de huit oscars dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur, de la meilleure actrice et de la meilleure actrice dans un second rôle, plus gros succès mondial de l'histoire au box office compte tenu de l'inflation, Autant en emporte le vent est considéré comme un monument du cinéma américain et international. Une réputation justifiée, tant par sa... Lire la critique de Autant en emporte le vent

11 9
Avatar Maz
7
Maz ·

Itinéraire d'une enfant gâtée

Le tâcheron Fleming n'est sans doute pas pour grand-chose dans la réussite de ce film auquel a participé Georges Cukor est qui est avant tout un film de producteur (David O. Selznick) Balayons déjà les critiques habituelles. Oui, c'est un film sudiste et le point de vue est donc sudiste, il est peut-être idéalisé mais il n'est pas révisionniste (la sanglante bataille de Gettysburg en 1863 et... Lire la critique de Autant en emporte le vent

3
Avatar estonius
10
estonius ·

Critique de Autant en emporte le vent par Alligator

Avant de parler du film proprement dit, je suis un peu déçu par qualité de l'image blu-ray. JE m'attendais à bien plus de détails, de profondeur dans la photo, de puissance dans les couleurs. C'est toujours mieux qu'un dvd, m'enfin pour un blu-ray, j'ai connu infiniment plus éclatant. Pour beaucoup, ce film est une référence. A juste titre. Pour moi, il constitue cette montagne à escalader... Lire l'avis à propos de Autant en emporte le vent

9 2
Avatar Alligator
9
Alligator ·